Le coiffeur victime de la tête de cochon a été condamné par le tribunal

Le 26/04/2017 à 09h12 - Expert Zone

En septembre de l'année dernière, nous vous faisions part d'un coiffeur d'origine tunisienne, Mohamed Manoubi, qui avait été victime d'un affreux acte raciste : une tête de porc grillée avait été déposée sur la devanture de son salon. Un acte odieux que nous nous étions empressés de condamner. 
Aujourd'hui, nous apprenons par le biais du courrier picard que ce même coiffeur a été condamné à verser une amende de 540 euros pour avoir fourni une copie falsifiée de son titre de séjour à la chambre des métiers, son titre de séjour officiel étant périmé. Il lui a également été reproché d'avoir ouvert son commerce sans disposer des qualifications nécessaires (le coiffeur n'étant pas en mesure de justifier de l'obtention d'un Brevet Professionnel). 

Le coiffeur est actuellement en train d'effectuer toutes les démarches afin de régulariser sa situation.