Le gérant de ce salon écope d'une peine record pour avoir embauché un sans papier sans diplôme !

Le 11/01/2017 à 11h02 - Expert Zone

C'est une nouvelle qui divise... Mais la justice a tranché en défaveur du gérant du salon de coiffure, qui écope d'une peine de prison record : 4 mois de prison avec sursis. Mais que reproche-t-on au gérant du salon ? Et bien, tout simplement d'avoir embauché un étranger en situation irrégulière, sans diplôme de coiffure. Le gérant s'est défendu en disant vouloir aider un ami, un axe qui n'a pas été retenu par la justice, et qui a fait condamner le coiffeur... 

L'histoire commence le 2 février 2016, lorsque les services de Police de Seine Maritime vérifient le registre du personnel d'un salon de coiffure. Parmi les employés, un étranger semble être en situation irrégulière. Pis encore, celui-ci n'a pas de CAP en poche qui lui permet d'exercer la profession de coiffeur... C'est alors que le gérant du salon déballe toute l'histoire, le coiffeur en situation irrégulière serait en fait un ami du gérant du salon. Celui-ci aurait aidé son ami à entrer sur le territoire, puis lui aurait proposé un travail salarié dans son salon de coiffure alors que le jeune homme n'a aucune compétence ni diplôme dans le domaine... 
"J'avais juste besoin d'une aide temporaire" plaide le prévenu. Selon le gérant, le jeune homme n'est censé aider que lors d'un afflux important de clients. Mais dans les faits, le coupable embauche illégalement son ami, allant jusqu'à lui laisser la charge complète du salon. Le contrôle URSSAF ne laissera rien passer lors de son contrôle. 

Le tribunal a condamné l'employeur frauduleux à 4 mois de prison avec sursis, et à une amende de 800 euros.