Le prévenu vante les qualités des lisseurs qu'il volait devant le juge !

Le 24/04/2015 à 12h27 - Expert Zone

Une histoire à dormir debout, et qui fera se dresser les cheveux sur la tête à plus d'un d'entre vous... À Strasbourg, un homme de 32 ans a pendant des mois volé des chèques dans des boîtes aux lettres, afin d'acheter dans des salons de coiffure des lisseurs haut de gamme, de la marque GHD. Le montant total du préjudice s'élèverait à 6338 euros, montant réfuté par l'accusé qui affirme que ce "business" ne lui aurait rapporté que 800 euros. 

Lisseur cheveux juge


La combine était bien rôdé. Le prévenu s'en prenait aux boites aux lettres des particuliers et les fracturait pour y récupérer des chèques. Chèques qu'i encaissait par la suite, et qu'il dépensait dans la foulée chez les coiffeurs de la ville, afin d'acheter des lisseurs haut de gamme. Lisseurs qui se retrouvaient ensuite en vente sur les sites de petites annonces. Une combine qui lui aurait tout de même permis d'encaisser le pactole, avant de se faire appréhender. Devant le juge, celui-ci n'a pas hésité un seul instant à vanter les mérites du produit à l'audience, allant même jusqu'à préciser qu'il s'agissait d'un type "de lisseurs qui analysent le cheveu"
Des arguments qui n'ont pas fait mouche auprès de la juge, qui a condamné le prévenu à 6 mois d'emprisonnement ferme. Le prévenu avait déjà été condamné en 2011 à deux ans de prison pour des faits similaires.