Les coiffeurs de St Denis vont perdre 15% de chiffre d'affaires à cause d'un arrêté municipal !

Le 18/04/2018 à 09h58 - Expert Zone

Les coiffeurs de la ville de Saint-Denis ne décolèrent pas, et pour cause : un arrêté municipal leur impose de fermer les portes de leur établissement à 20h afin d'éviter les nuisances sur la vois publique. Un coup dur pour les gérants des salons : "Fermer à 20 heures, c’est impossible ! Cet arrêté nous cause un vrai préjudice. On reste ouvert tant qu’il y a des clients" déclare Levens, le gérant d'un petit salon afro de la rue Gabriel Peri. 




La raison de cet arrêt selon la mairie : mettre fin aux nuisances provoquées par ces salons qui "se transforment dès 20 ou 21 heures en lieu de rencontres, avec de la consommation d’alcool à l’intérieur et des attroupements dehors" déclare le maire PC de la ville de Saint Denis. L'incompréhension est complète chez les gérants et salariés des salons : "La musique, on la met dans le salon, c’est dans notre culture de faire la fête. Mais quand je débauche à 20 heures, je n’entends pas boom-boom dans la rue" déclare Kelly, employée dans un salon de coiffure de la ville. 
Les gérants des salons rejettent d'ailleurs tous la faute sur les mêmes individus : les racoleurs. "Ce sont les racoleurs qui mettent la musique sur de petites enceintes dans la rue, mais nous n’y sommes pour rien !" déclare Levens, quand son confrère confirme : "Le problème, ce sont les racoleurs. La mairie devrait mieux régler ce problème au lieu de nous envoyer les services d’hygiène qui nous emmerde pour une toile d’araignée". 

Toujours est-il que la perte pour les salons pourrait bien être très importante. Les gérants estiment que la perte se situera aux alentours de 10 à 15% du chiffre d'affaires du salon. Mais les amendes sont dissuasives : 35 €, qui augmente graduellement en cas de récidive. Un nouveau coup dur pour la profession...