Les coiffeurs exonérés de CFE

Le 29/05/2017 à 10h11 - Expert Zone

Le mois de mai est bien souvent le mois le plus redouté par les coiffeurs. Entre impôt sur les sociétés, et autre rattrapage du RSI, le compte bancaire des coiffeurs (et des entrepreneurs de manière générale) a tendance à fondre comme neige au soleil, et ce seulement quelques semaines avant de pouvoir enfin profiter des vacances... 

Et la cerise sur le gâteau est bien souvent la CFE, autrement appelée Cotisation Foncière des Entreprises, qui vient couronner un mois bien chargé en prélèvements divers et variés. Mais saviez-vous que sous certaines conditions, les coiffeurs peuvent ne pas payer la CFE ? Oui oui, vous avez bien lu, les coiffeurs peuvent se soustraire à la CFE, si ils remplissent les X critères suivants :

- Vous n'avez pas de salarié

- Vous exercez une activité manuelle

- Vous ne spéculez pas sur la matière première

- Vous n'utilisez pas d'installations d’une importance ou d’un confort tels qu’il soit possible de considérer qu’une partie importante de la rémunération de l’exploitant provient du capital engagé


Vous êtes dans cette situation ? Vous pouvez alors invoquer l'article 1452 du CGI et demander une exonération. Attention tout de même, cela demande une démarche de votre part, à savoir que vous devez demander chaque année votre exonération avant le 31 décembre. Le courrier de demande d'exonération est à adresser au SIE dont vous dépendez, en joignant le formulaire CERFA dument rempli