Les femmes doivent-elles payer plus cher leur coupe de cheveux ?

Le 12/05/2014 à 18h01 - Expert Zone

Un débat qui date... Et pourtant, force est de constater que le sujet est toujours d'actualité, et qu'il n'est pas prêt de s'éteindre. En effet, récemment, au Danemark, la polémique a repris. Les habitants du pays étant des fervents partisans de l'égalité entre les sexes, ont soulevé le fait que les femmes devaient payer plus cher leur coupe de cheveux, ce qui a mis le feu aux poudres. Mais la vraie question est-elle la ? 
Les coiffeurs danois se défendent sur le sujet en argumentant que les charges d'un salon de coiffure sont importantes, et qu'il est nécessaire de proposer des prix plus importants pour les femmes afin de pouvoir continuer à dégager une marge de leur activité. "Nous avons des prix différents pour les hommes et pour les femmes car nous passons plus de temps à réaliser une coupe femme par rapport à une coupe homme" indique une coiffeuse. 
Mais le problème ne serait-il pas le prix très largement sous-évalué d'une coupe homme ? Prenons pour hypothèse le fait qu'un salon devrait facturer ses prestations aux alentours de 1 euro la minute pour dégager une marge digne de ce nom. Quand on regarde les derniers chiffres de la FNC, on constate que le panier moyen pour une coupe homme oscille aux alentours de 19,67 euros. Autrement dit, la coupe devrait en se basant sur ces tarifs durer 20 minutes pour un homme pour pouvoir vivre décemment de son activité. 
Pourtant dans les faits, les distorsions sont importantes... En effet, si les chaînes de coiffure ont bien compris le concept et font effectivement durer la prestation "coupe homme" une 20aine de minutes, dans les salons indépendants, la réalité est bien différente. Il est en effet rare de voir une coupe homme qui dure moins de 40 minutes, soit un manque à gagner de 20 euros environ par coupe homme, ce qui ramène le taux horaire à 0,50 euros, insuffisant pour dégager une marge correcte. 
Quand on compare avec le prix d'une coupe femme (42,91 euros), pour une prestation qui souvent oscille aux alentours d'une heure (hors technique), le manque à gagner est de 17 euros. Si on calcule le pourcentage, toujours en se basant sur cette hypothèse de 1 euro / minute, la perte par rapport au temps passé est de 50% pour les hommes, contre 28% pour les femmes. Une sacré différence. Et il semble bien que le problème se résumé dans cette conclusion : le prix horaire d'une coupe, que cela concerne un homme ou une femme, est largement sous-évalué, et la perte sur les coupes hommes est énorme
Pour revenir à nos discussions sur la polémique qui naît au Danemark, il semblerait donc que le sujet de l'égalité entre les sexes ne soit pas le fond du problème... En effet, le réel problème et le coût très largement sous-évalué d'une coupe homme. Et quand on réfléchit bien, aligner ses tarifs femmes sur ses tarifs homme signe la mort du salon de coiffure, c'est donc quelque chose d'inenvisageable. Augmenter le prix de ses coupes hommes en revanche reste quelque chose de tout à fait concevable... 

Il semblerait d'ailleurs que certains salons aient bien compris ce phénomène, et soient passés sur un modèle de facturation "à la minute" indépendamment du sexe du client. C'est le cas par exemple de Medley, ou encore de Didact Hair Building, qui facturent un tarif fixe que l'on soit un homme ou une femme, et qui pour autant ne voient pas la fréquentation de leur salon changer en ce qui concerne les hommes. A méditer !

Couep de cheveux femme homme trop peu cher