L'UNEC reçu par le gouvernement le 21 septembre

Le 14/09/2015 à 20h34 - Expert Zone

Nous en parlions il y a quelques jours, le gouvernement, au travers de la voix de Emmanuel Macron est train de réfléchir à une possible libéralisation du marché de la coiffure, en supprimant la barrière à l'entrée pour ouvrir un salon qu'est l'obtention du Brevet Professionnel. Une prise de position du gouvernement qui a immédiatement soulevé les consciences des coiffeurs, qui ont été des milliers à signer cette pétition créée par le mouvement Coiffure en danger

L'UNEC est également sorti de son mutisme quelques jours plus tard, en indiquant par voie de communiqué de presse sa position vis-à-vis de l'allusion effectuée par Emmanuel Macron, et soufflant le froid en précisant que ce projet n'en était pour le moment qu'au stade de discussion, mais que rien n'était acté pour le moment. De plus, Bernard Stalter s'était engagé à aller à la rencontre du gouvernement pour discuter avec Emmanuel Macron de cette prise de position, et pour défendre les intérêts des coiffeurs. L'occasion était en effet trop belle de louper ce rendez-vous, alors que tous les projecteurs seront braqués sur la coiffure, au travers du Mondial, mais également de de la Hair & Beauty Week

Et le rendez-vous pris par l'UNEC ne va pas tarder à se tenir. En effet, Bernard Stalter est attendu le 21 septembre au Ministère de l'Économie et de l'Industrie pour une rencontre avec le cabinet de Mr Macron. Un évènement Facebook a d'ailleurs été créé pour mobiliser les coiffeurs, et les inciter à se joindre à cet évènement. Bernard Stalter "abandonnera" donc les allées et le programme du Mondial Coiffure Beauté, particulièrement riche cette année, mais c'est pour la bonne cause. Rendez-vous donc à 10h le 21 septembre sur le parvis du ministère pour aller montrer votre soutien au représentant des coiffeurs. 
Affaire à suivre !