Mise aux normes des salons de coiffure : un délai de 3 ans supplémentaires accordé !

Le 22/07/2015 à 09h14 - Expert Zone

C'est un des points qui risque de fâcher les défenseurs des droits, mais qui devrait rassurer les salons de coiffure... En effet, initialement, les coiffeurs comme tous les commerçants étaient censés rendre leurs commerces accessibles aux personnes à mobilité réduite pour le 1er janvier 2015. Un projet pharaonique pour les petits commerçants, qui bien souvent n'ont pas les moyens d'engager de tels travaux dans leurs locaux. 

Conscient de la complexité pour les petits commerces d'engager de tels travaux, l'État vient d'allonger les délais de mise aux normes. Ainsi, les commerces de 200 salariés maximum disposent d'un délai supplémentaire de 3 ans. Un délai qui peut s'échelonner sur 6 et 9 ans pour les commerces de taille supérieure, ainsi que pour les établissements en difficulté financière avérée. 80% des établissements en France devraient donc disposer de ce délai supplémentaire de 3 ans pour mettre aux normes leur commerce. 
Un délai que déplorent les associations de soutien aux personnes handicapées : "Ce n'est pas le report de l'échéance qui est problématique. C'est plutôt l'automaticité de la dérogation qui pose problème: si le préfet ne répond pas dans les deux mois, elle est réputée acceptée. C'est une disposition scélérate!" estime Vincent Assante, président de l'Association nationale pour l'intégration des personnes handicapées moteurs (ANPIHM). 

Une nouvelle qui devrait en tout cas soulager les coiffeurs, qui disposent d'un délai supplémentaire pour provisionner la mise aux normes de leurs salons. Mais la finalité risque au final bien d'être la même dans 3 ans. Cette mise aux normes à des coûts importants pour les salons, qui risquent d'avoir du mal à supporter, même dans 3 ans aux vues de la conjoncture des salons actuelle...

Mise aux normes salons de coiffure