Pas de talons en salon, ça avance...

Le 11/07/2012 à 08h00 - Infos coiffure

Rappelez-vous, nous en parlions il y a quelques mois. Un article faisait état du fait que les coiffeurs seront bientôt interdits de porter des talons et des bijoux en salon. Même si l'article se voulait à l'époque rassurant sur la mise en place réelle de cette réforme, il semblerait bien que les syndicats Européens des métiers de la coiffure aient envie d'aller jusqu'au bout avec cette idée. Effectivement, le syndicat UNI Europa Hair & Beauty ainsi que le syndicat des employeurs du secteur de la coiffure, Coiffure EU, sont parvenus à un accord sur les mesures à mettre en place pour que les coiffeurs puissent évoluer dans un environnement sain et sûr. Il est de bon ton de rappeler que les coiffeurs sont 10 fois plus exposé aux risques de maladies cutannée, ou aux TMS (Troubles Musculo-Squelettiques) que les autres professions.



Pour autant, il se pourrait que certaines des décisions qui ont été prises par ces 2 syndicats ne réjouissent pas tout le monde. Petit résumé des directives qui ont été validées :

- Les coiffeurs devront porter des chaussures adaptées à leur activité, notamment avec des semelles anti-dérapantes

- Les coiffeurs n'auront pas le droit de porter des bijoux sur leurs mains ou leurs bras pendant le travail (la peau en dessous de ces bijours serait particulièrement empreinte à stocker les matières toxiques, ce qui conduit à de graves maladies cutannées sur ces zones)

- Interdiction pour les coiffeurs de laisser des substances chimiques sécher sur leur peau. Obligation pour eux de se laver les mains à chaque contact avec un produit chimique

- Les coiffeurs n'auront plus le droit de se sécher les mains avec les serviettes utilisées pour sécher les cheveux des clients (qui contiennent des matières chimiques utilisées pour le client, et laissent donc des particules dangereuses sur la peau des coiffeurs)

- Obligation pour les employés de porter des gants pour l'émulsion et l'application d'une couleur, pour la réalisation d'une permanente, la préparation de mix chimiques, la désinfection et le rinçage des instruments, ou encore pour réaliser le shampoing de ses clients

- Obligation pour les coiffeurs d'enduire leurs main d'une crème protectrice avant de commencer leur journée de travail

 

D'autres mesures ont été prises par les 2 syndicats, mais celles-ci tombe plus sous le régime du bon sens commun :

- Interdiction de manger et de fumer dans le salon

- Utilisation de conteneurs pour diluer / préparer les substances

- L'employeur aura la responsabilité de fournir à ses employés des facilités pour se laver les mains, des serviettes propres, les crèmes protectrices etc... 

- L'employeur devra également fournir les gants à ses employés. 

- L'employeur devra vérifier quotidiennement que les outils de coupe sont bien nettoyés et désinfectés

- L'employeur aura égalment la responsabilité de maintenir son salon propre et praticable, afin d'éviter les chutes et autres glissades.

 

Il semblerait donc que ces directives aillent bien dans le sens de la protection des coiffeurs. Toutefois, certaines laissent à désirer : les talons, les bijoux et le port des gants pour les shampoings des clients devraient faire grincer des dents à pas mal de professionnels.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur ce décret, qui va être présenté rapidement à la commission Européenne, je vous invite à télécharger ce document (attention, en Anglais uniquement).

Articles recommandés

  1. Salons incendiés : la série noire continue Salons incendiés : la série noire continue
  2. Période d'essai dans la coiffure : durée et rupture Période d'essai dans la coiffure : durée et rupture
  3. Quel salaire quand on débute dans la coiffure ? Quel salaire quand on débute dans la coiffure ?
  4. Les coiffeurs finalement épargnés par la réforme des professions réglementées Les coiffeurs finalement épargnés par la réforme des professions réglementées