Réussir une coloration à la maison

Le 08/06/2012 à 08h00 - Soin des cheveux

Pour les débutantes, réussir une coloration n’est pas évidente. Voici quelques recommandations qui vous guideront pas à pas.

Il existe plusieurs techniques de coloration et bien sûr, on a le choix entre une multitude de couleurs. Comment dans ce cas choisir sa boîte de coloration ? Pour bien choisir son kit, il faut dans un premier temps identifier sa base, cette étape est capitale. Les kits sont généralement accompagnés d’un méchier, n’hésitez pas à l’utiliser en cas de doute. Certains magasins en mettent également à la disposition des clients. Pour ne pas avoir une désagréable surprise, limitez votre choix à une tolérance de 1 ou 2 ton maximum en dessous et en dessus de la référence de base. Étant donné qu’une coloration n'éclaircit pas, en choisissant 1 ou 2 tons plus clairs que votre teinte naturelle vous offrez davantage de reflets et de brillance à votre chevelure, ce qui est excellent. Quant à celles qui ont beaucoup de cheveux blancs, elles peuvent éventuellement opter pour des kits retouches racines.



Coloration permanente ou temporaire

Une fois la base déterminée et le choix de la teinte fait, il reste le problème du type de coloration à adopter. Est-il préférable de prendre une coloration permanente ou temporaire ? En fait, tout est fonction de vos envies et dans une moindre mesure des saisons. En hiver, une couleur permanente est souvent privilégiée par les femmes car elles souhaitent couvrir et renforcer les pigments. L'été, elles jettent leur dévolu sur des couleurs plus infusées, plus diluées. Si maintenant vous optez pour une coloration temporaire car vous souhaitez faire des colorations plus régulièrement, il vous faudra jongler avec le dosage de l'émulsion révélatrice. Pour avoir des reflets et une brillance intense il n’y a qu’un seul moyen : diluer l’émulsion. Pour cela, verser dans le biberon contenant déjà la crème de coloration le double de la quantité de l’émulsion révélatrice indiquée en dosage.

Les soins à apporter avant et après une coloration

Il n’est pas nécessaire de faire un shampooing la veille de la coloration. En revanche après la coloration, il est judicieux d'utiliser un shampooing spécifique afin de refermer les écailles du cheveu. Ce shampoing servira également à éliminer progressivement les particules détériorent la couleur des cheveux. Généralement la coloration fait partie d’une gamme contenant déjà un shampoing, après shampoing et une crème de soin. Enfin, entre deux colorations appliquez des masques réparateurs.

Des gestes à maîtriser pour réussir sa coloration sans l’intervention d’un professionnel

Il existe quelques gestes à connaître pour réussir soi-même sa coloration.  La première règle est de bien répartir la coloration sur toute la chevelure au moyen d’un peigne. L’utilisation de ce dernier est fondamentale pour réussir à tracer des raies fines et partant de là, à bien séparer la chevelure. A la rigueur, le bec verseur du tube peut faire l’affaire.  Sachez également qu’il faut appliquer le produit en partant de la racine avant de gagner les longueurs.  Il va de soi que le respect des temps de pause est impératif. Enfin, tout rinçage se termine par un  jet d’eau froide afin de resserrer les écailles et ainsi d’obtenir une brillance maximale.

Il est à noter que de nombreuses marques professionnelles proposent aujourd'hui leurs kits afin que les clients puissent réaliser leurs couleurs directement à la maison. C'est par exemple le cas de Generik qui des colorations professionnelles à petit prix !