Science : le risque d'AVC peut être connu en regardant les cheveux

Le 24/04/2017 à 09h50 - Expert Zone

C'est le résultat d'une étude pour le moins surprenante, mais qui semble avoir fait ses preuves. Le fait d'avoir des cheveux grisonnants jeunes serait un marqueur fort du risque d'accident vasculaire cérébral, selon les chercheurs qui auraient établi un classement tiré d'une observation visuelle. 

C'est la société européenne de cardiologie qui est à la base de cette étude pour le moins déconcertante. Le résultat de celle-ci a été publié lors du congrès Euro Provent à Malaga et les résultats sont sans appel : il existe un lien entre blanchiment précoce des cheveux et AVC. 
L'étude a isolé des participants en sous-groupes prenant à la fois en compte la présence ou l'absence de maladie coronarienne, mais également la présence ou non de cheveux blancs. Un classement a été créé en 5 points : 
1. Cheveux noirs
2. Plus de noirs que de blancs
3. Autant de noirs que de blancs
4. Plus de blancs que de noir
5. Cheveux blancs

Cette étude menée sur un échantillon masculin uniquement a conclu que la présence importante de cheveux blancs (supérieur à 3) auprès des individus menait à un risque cardio-vasculaire fort. "Le vieillissement est un facteur de risque coronaire inévitable et est associé à des signes dermatologiques qui pourraient signaler un risque accru" a indiqué le Dr Irini Samuel, cardiologue à l'université du Caire en charge de cette étude. 

Les médecins en charge de cette étude recommandent de consulter si vous constatez une apparition de cheveux blancs précoce.