Bad buzz pour L'Oréal Professionnel Belgique

Le 14/07/2014 à 12h10 - Expert Zone

Rappelez vous, nous en parlions il y a quelques jours, la jeune femme, élue par les internautes supportrice la plus sexy du Mondial, Axelle Despiegelaere, était sous le feu des médias car elle aurait signé un contrat avec la marque de produits de coiffure L'Oréal Professionnel après son passage à la télé lors du mondial. Un bien belle histoire, qui se termine en queue de poisson pour la marque et la jeune femme de 17 ans, suite à une photo diffusée sur le web... Entre médias qui s'emmêlent les pinceaux, et théories fantasques, faisons le point sur cette affaire qui entache sérieusement l'image des 2 parties... 

Qui est Axelle Despiegelaere ? 
Cette jeune femme de 17 ans est tout simplement une supportrice de l'équipe de Belgique, qui est passé à la TV lors d'un match préliminaire de son équipe. Très rapidement, celle-ci est repérée par des dizaines de millions de personnes, qui parviennent via les réseaux sociaux à remonter sa piste. Il s'agit de Axelle Despiegelaere, jeune Belge de 17 ans. Une page fan est crée par la jeune femme sur Facebook, qui comptabilise plus de 300 000 fans à cette heure, et elle est très rapidement élue "supportrice la plus sexy du Mondial 2014". 
Supportrice plus sexy mondial L'Oréal professionnel Belgique


Que vient faire L'Oréal Professionnel la dedans ? 
L'Oréal Professionnel Belgique a très rapidement vu le buzz potentiel qui pouvait se profiler en engageant la jeune femme. La marque a ainsi décidé de publier une vidéo de la jeune femme se faisant coiffer dans l'un des salons utilisant les produits L'Oréal professionnel en Belgique. Il n'en faut pas plus pour que la presse s'enflamme et déclare haut et fort que la jeune femme est la nouvelle égérie de L'Oréal Professionnel Belgique. Une information bien vite démentie par  Axelle Despiegelaere et la marque de produits de coiffure : "On a signé un contrat avec Axelle parce qu'elle est mineure. Elle a 17 ans et on était donc obligé d'avoir l'autorisation de sa maman. Mais le contrat tenait sur la réalisation d'une vidéo le 5 juillet dernier dans un salon de coiffure de Knokke et de l'envoi de quatre photos pendant le match. Ce contrat ne concernait que cette vidéo et ne concerne que L'Oréal Professionnel Belgique" indique Béatrice Dautzenberg, directrice marketing de la marque en Belgique.
Un contrat bien loin donc d'un contrat d'égérie, comme l'a annoncé la presse. La jeune femme précise d'ailleurs "Pour le moment, je pense qu'elle veut juste être au calme". Pas de projet particulier en cours avec la marque donc... 
Supportrice sexy mondial L'Oréal professionnel


Pourquoi ce bad buzz ? 
Il aurait été trop simple de s'arrêter la... Depuis quelques jours circule sur le web une photo d'une jeune femme très ressemblante à Axelle Despiegelaere, qui pose à côté d'un oryx mort, tué lors une partie de chasse en Afrique. Il n'en faut pas plus à la presse pour se ruer sur l'affaire en indiquant que cette photo est la raison pour laquelle L'Oréal Professionnel Belgique a souhaité rompre son contrat d'égérie avec la jeune femme... Sauf qu'il n'y a jamais eu de contrat, donc rien à rompre. Une affaire un peu vite traitée par les journalistes donc, et qui tourne au vinaigre pour la marque et la jeune femme...  
Supportrice Mondial sexy L'Oréal professionnel