Bien choisir son peigne

Le 24/11/2014 à 10h13 - Soin des cheveux

On parle souvent de brosses à cheveux. Mais qu’en est-il du peigne ? Peut-on utiliser n’importe quel peigne sur sa chevelure ? Les matières dans lesquelles ils sont fabriqués influent-elles sur la qualité des cheveux ? Les peignes ont-ils tous la même efficacité ? MeilleurCoiffeur vous en dit un peu plus sur cet accessoire de coiffure dont l’importance est souvent sous-estimée alors qu’il est omniprésent dans le quotidien de tout un chacun. Oui, en plus des shampoings, après-shampoing, masques, crèmes de soin et produits coiffants, le peigne est un outil qui doit s’imposer parmi vos accessoires de coiffure.


Les différentes matières utilisées pour la confection des peignes
Les plus vieux peignes que l’on ait découverts étaient en os (8 000 ans avant Jésus Christ en Pays scandinave) ainsi qu’en ivoire (Égypte Antique) et en bois (9e siècle dans l’Empire de Chine). Vers la fin du 18e siècle, des peignes en écailles de tortue sont fabriqués sur le continent américain. Le premier peigne en plastique apparaît au 19e siècle, créé par Alexandre Parkes. Ce dernier baptise son plastique : parkesine. À l’heure actuelle, la majorité des peignes sont soit en bois (particulièrement recommandé pour les cheveux électriques) soit en bakélite. Cette dernière matière est obtenue à partir du plastique. Elle présente l’avantage de pouvoir faire varier le niveau de souplesse du peigne qui peut ainsi être très souple ou au contraire rigide.
Peigne plastique


Objectifs des peignes démêloir : démêler et discipliner la matière
Le premier usage du peigne qui vient en tête est le démêlage des cheveux après les avoir lavés. Malgré l’application d’un après-shampoing ou d’un baume démêlant, l’étape démêlage au peigne garantit l’absence totale de nœud une fois les cheveux bien secs. Pour un démêlage réussi, il est recommandé de prendre un peigne à dents larges en plastique. Par ailleurs, le peigne est l’outil idéal pour dompter les cheveux ondulés, bouclés, épais ou crépus. Le peigne aide également à mieux discipliner les cheveux épais. Les peignes à dents extralarges en bois ou en corne sont les plus indiqués pour cette utilisation. Afin de rendre le domptage plus aisé, les coiffeurs recommandent d’envoyer quelques jets de laque sur les dents du peigne. Enfin, après le passage d’un peigne, la finalisation par brosse est nécessaire.


Les peignes : un outil d’élaboration d’une coiffure
Vous l’avez sans doute remarqué : le coiffeur ou la coiffeuse a toujours à portée de main un peigne. C’est que dans bien des cas, ce dernier est nécessaire à la confection d’une coiffure. Il existe 3 types de peignes voués au coiffage : le peigne de coupe utilisé pour concocter une coupe de cheveux, le peigne de barbier utilisé pour élaborer une coupe sur les cheveux des hommes et finaliser les contours, le peigne à queue métal.


Exemples d’utilisation
Le peigne, en étant l’accessoire qui permet le mieux de réussir un crêpage, fait partie des accessoires requis pour réaliser un chignon stylé. Les peignes à queue sont très pratiques lorsque l’on pose des rouleaux puisqu’ils permettent de détacher facilement les mèches à travailler du reste de la matière. Et c’est sans compter son utilisation pour l’application d’une coloration ou encore la création d’une raie.