Conseils pour protégrer votre fibre capillaire

Le 17/08/2012 à 08h00 - Soin des cheveux

Avoir une belle fibre capillaire, ça s'entretien... Il y a beaucoup de petits gestes qui ne paraissent pas comme ça, mais qui ont tendance à abîmer votre chevelure. Et une fois que votre fibre capillaire est abîmée, difficile de faire le chemin inverse... Voici donc quelques conseils simples à mettre en oeuvre, pour en finir avec les habitudes néfastes à la fibre capillaire.



 Se passer la main dans les cheveux, sensuel, mais dangereux

À force de passer la main dans vos cheveux, vous finissez par avoir des cheveux qui graissent à la vitesse grand V. En effet, chaque passage stimule les glandes sébacées situées au niveau des racines qui se mettent alors à libérer du sébum. Pire, le passage des doigts va permettre un étalement de ce sébum sur les longueurs. Résultat : vous devez vous laver les cheveux très souvent. La solution n’est ni un produit miracle ni un appareil de coiffure : si vous avez cette mauvaise habitude, attachez vos cheveux en permanence jusqu’à ce que vous vous en débarrassiez. Notez par ailleurs que lorsque vous vous laviez les cheveux, après un shampoing, il ne faut surtout pas bâcler le rinçage, car cela ternit la chevelure. Avec seulement quelques résidus de shampooing, la chevelure risque de perdre tout son éclat et devenir électrique. Un rinçage parfait dure au moins quatre minutes. Il consiste à soulever les cheveux, en particulier lorsqu’ils sont longs. Ainsi, l’eau pourra s’infiltrer partout. Arrêtez le rinçage lorsque vous sentirez que la fibre crisse sous vos doigts.

 Des produits coiffant en excès : une superbe allure meurtrière

Après le shampoing et le rinçage, vient le coiffage. Le produit coiffant, qui peut être dangereux pour votre santé, doit être appliqué en petite quantité. La raison en est que ce type de produit contient généralement de l’alcool : du coup, à force d’en utiliser et de surcroît en grande quantité, les cheveux finissent par se dessécher et se ternir. Sans compter qu’avec trop de produits les cheveux deviennent cartonneux ce qui les rend difficiles à coiffer. Or c’est l’effet inverse qui est recherché. À noter que l’usage abusif du  lisseur produit le même effet que l’alcool : le cheveu brûle, est asséché et devient terne. Que ce soit pour le shampoing ou les produits de coiffage, privilégiez les produits contenant du « dimethicone » et non du silicone. Certes, les silicones donnent immédiatement de la brillance aux cheveux et facilite leur démêlage. Néanmoins, leur principal inconvénient est qu’ils déshydratent le cheveu qui finit par être mou, trop gainé et ne réagit plus aux masques réparateurs ou d’entretien.

 Le brossage dans les règles de l’art

Un brossage trop fréquent fragilise les cheveux. Ainsi, il ne sert à rien de brosser vos cheveux à longueur de journée, car non seulement vous les abîmez, mais en plus, vous surstimulez les glandes sébacées. Et par-dessus tout, si vous avez des boucles, vous les cassez inutilement et leur donnez en prime un aspect laineux désagréable à voir. Inversement, si vous ne brossez que très rarement vos cheveux, les poussières et les polluants ne seront pas éliminés et de ce fait votre cuir chevelu se retrouve étouffé. Il faut donc trouver un compromis entre brossage abusif et brossage insuffisant. La solution consiste à faire un bon brossage avant chaque shampooing et systématiquement le soir. Vous vous débarrasserez par la même occasion des épis qui apparaissent au réveil. Celles aux cheveux bouclés se contenteront d’un coup de peigne à grosses dents.

Mais qu’est ce que l’on entend par un bon brossage ? En démêlant vos cheveux, il vous arrive souvent de les brosser ou de les peigner des racines vers les pointes. Cette technique est à bannir, car elle favorise la chute de cheveux puisque le mouvement les arrache. Le geste approprié est de commencer par les pointes. Lorsque vous sentez que ça glisse bien, vous passez aux milongueurs. Vous finissez le démêlage des nœuds par les racines.