Ce salon voit son chiffre d'affaire baisser drastiquement à cause de travaux dans sa rue !

Le 28/11/2016 à 08h53 - Expert Zone

Les travaux de voirie font rarement bon ménage avec le commerce. Et ce sont cette fois des coiffeuses qui déplorent les conséquences catastrophiques du lancement dans travaux par la mairie dans la rue de leur salon... En effet, les deux coiffeuses d'Épernay subissent de plein fouet les conséquences du lourd chantier qui a débuté au tout début de l'été, et qui s'éternise. Résultat : 10% de chiffre d'affaires en moins pour le salon Atmosphère d'Epernay... 




"C’est compliqué pour venir chez vous !". Une fidèle cliente du salon résume la situation subie par les coiffeuses de la rue des Huguenots, pourtant installées depuis maintenant plus de 12 ans. En effet, depuis début juillet, de lourds travaux de voirie consistants à la rénovation complète de la rue ont débuté, et ont par la même débouté les clients. Les voitures ne circulent plus depuis plusieurs mois, et les piétons sont bien rares à s'aventurer dans la rue, devenue dangereuse et inconfortable à cause des travaux. "Un matin, j’ai été obligée de passer entre un camion et un tas de gravats et d’enjamber des tuyaux en venant travailler à pied, c’était très dangereux" déclare une des deux coiffeuses du salon. 
"Mardi dernier, après deux jours de fermeture, nous avons constaté une tranchée juste devant notre salon, sans accès possible. Il fallait descendre dedans pour ouvrir la porte ! Le lendemain, on nous a installé un accès quand une cliente de plus de 80 ans est arrivée et ne pouvait pas descendre dans la tranchée…" déclare la gérante au bout du rouleau. Ajoutez à cela 2 fuites de gaz à seulement 15 jours d'intervalle, forçant les coiffeuses à évacuer le salon avec les clientes, et à annuler des rendez-vous... La coupe est pleine... 

La conséquence est sans appel sur le chiffre d'affaires : "Les fêtes arrivent et on est inquiète, renchérit Sylvie Petit. On a chiffré la baisse du chiffre d’affaires à 8,86 % depuis le 1er juillet. Nous avons notre clientèle et nous marchons bien depuis 12 ans, mais des journées calmes comme aujourd’hui, on en a souvent. On a l’impression d’être en période de vendanges…"... 
Malgré les interpellations du maire de la ville, celui-ci se défend de sa position : "Ces travaux gênent tout le monde et je comprends que ça dérange ce commerce. Néanmoins, tout le monde dans le quartier réclamait que la rue soit refaite et tout le monde s’en félicitera quand les travaux seront terminés, d’ici peu.".