Cette coiffeuse arpente les routes en camping car pour coiffer les personnes isolées !

Le 03/01/2017 à 10h53 - Expert Zone

Marine, jeune coiffeuse, a toujours été éprise de liberté, et plus que jamais convaincu que son métier relève d'une véritable mission d'intérêt public. Avec l'aide de sa maman, la jeune coiffeuse a donc acheté un camping-car, et l'a complètement aménagé afin d'en faire un véritable salon roulant. Le tout avec un seul et unique but : pouvoir déplacer son salon afin d'aller coiffer les personnes dans les zones les plus isolées... 




Et quand on pénètre dans le salon ambulant, pas de doute, nous sommes bien dans un salon de coiffure : bac à shampooing, séchoir, miroirs, magazines de mode... Tous les attributs du salon sont présents pour que ses clients passent un bon moment entre ses mains. 
"L’idée de ce salon itinérant est née lorsque j’ai perdu mon emploi dans un salon de coiffure. Ma mère ne pouvait pas m’embaucher, car le salon ne tourne pas assez pour deux employées. De plus, je voulais me forger ma propre expérience personnelle". Elle décide donc d'emprunter 25 000 euros pour réaliser son rêve : avoir son propre salon. Mais pas n'importe quel salon... "Je l’ai trouvé rapidement sur internet, et on a fait faire les travaux par des professionnels". Quelques coups de pinceau plus tard, le salon sur roues flambant neuf est prêt à prendre le large, pour le plus grand bonheur de sa propriétaire... 

Mais le vrai combat démarre maintenant... Pendant des mois, elle a arpenté les couloirs froids des mairies pour obtenir les autorisations de stationnement. "Nous avons ciblé les communes n’ayant pas de salon de coiffure et dans lesquels il n’y avait pas de coiffeur à domicile d’installé" explique Marine. Ce qui ne sera pas sans créer quelques accrochages avec les commerçants des villages, qui déplorent que la jeune femme n'ait comme charge qu'une place de parking à payer... 
"J’ai réalisé des programmes et des prospectus que j’ai distribués moi-même. Les mairies m’ont également beaucoup aidée à faire parler de moi. Le reste, c’est le bouche-à-oreille". Car malgré le concept innovant et attirant, la problématique est la même que pour n'importe quel salon : comment se faire connaître ? "À la base, nous ciblions une clientèle féminine, qui ne pouvait pas forcément se déplacer, explique Marine. Finalement, beaucoup d’enfants sont attirés par le camping-car"

Un bien beau concept, et une superbe mission, bravo Marine !


Source : https://www.lamontagne.fr/gueret/economie/commerce-artisanat/2017/01/03/marine-sillonne-la-creuse-en-camping-car-pour-coiffer-les-personnes-isolees_12228695.html