Comment choisir son école de coiffure ?

Le 28/08/2014 à 08h45 - Expert Zone

Trouver l’école de coiffure qui nous convient se fait sur la base de différents critères. Celui de la zone géographique en est un. Mais bien d’autres paramètres sont aussi à considérer, tels que les diplômes et modules proposés.

Le métier de coiffeur : entre savoir-faire et capacité d’écoute
La formation en coiffure est un condensé de nombreuses aptitudes. Il y est bien entendu question de réaliser des coupes, des permanentes et des colorations. La faculté à conseiller la clientèle est aussi fortement appréciée.
Toutefois, la maîtrise de la technique n’est pas la seule qualité recherchée chez un coiffeur. Ce dernier a aussi une mission d’écoute et de conseil. Pour faire le bon choix du centre de formation, il convient donc de porter une attention particulière au programme du cursus. Les manipulations du matériel et des produits doivent y figurer, sans oublier  des modules relatifs à la manière d’être et à l’attitude.
Choisir son école de coiffure

Choisir son école suivant la spécialisation recherchée
Le domaine de la coiffure intègre de plus en plus de spécialisations. Le choix de l’école de coiffure sera alors fait en fonction de la branche spécifique qui est le plus en adéquation avec vos attentes et vos projections professionnelles. Les spécialisations en pleine évolution, comme celles de barbier, constituent une option à retenir. Certains centres de formation proposent des branches plus axées dans le métier de coiffure pour l’univers artistique. Ces centres forment donc de futurs directeurs artistiques, hair designer ou encore coiffeurs pour des plateaux de cinéma.
Les futurs coiffeurs professionnels pourront également orienter leur recherche vers une spécialisation en conseil. Il sera alors question de devenir styliste visagiste ou coach en coiffure. La mission de ces conseillers consiste, d’une manière générale, à donner leur avis sur la meilleure harmonisation entre la personnalité de leur client, leur teint, la forme de leur visage et leurs autres caractéristiques physiques, la coloration, la coupe et la mise en forme.

Une sélection basée sur le diplôme recherché
Le CAP est le diplôme indispensable pour devenir coiffeur ou coiffeuse professionnel(le). Il s’obtient au terme de deux années de cours qui peuvent commencer juste après l’obtention du brevet. Pour suivre ses cours, l’étudiant en CAP a le choix entre une formation  classique et une formation en alternance qui permet de se plonger assez tôt dans le monde du travail. Cette option favorise la maîtrise de toutes les spécificités de la profession.
Les titulaires du CAP ont le choix d’approfondir leurs connaissances et de poursuivre leurs études en vue de l’obtention d’autres diplômes. Il en va ainsi de la mention complémentaire coiffure, délivrée au terme d’une formation d’une année après le CAP. Les mentions complémentaires les plus courantes sont celles de coloriste-permanentiste et de visagiste.
Un brevet ou un bac professionnel sont indispensables pour être à la tête de son propre salon de coiffure. Ces formations incluent dans leur module la gestion d’entreprise ainsi que toutes les autres connaissances nécessaires pour mener à bien son exploitation.

Les facteurs géographiques et la renommée de l’école, d’autres critères de choix
Au-delà de ces attentes en termes de spécialisation ou de carrière envisagée, des paramètres pratiques sont aussi à prendre en compte. Le facteur géographique en fait partie. En effet, le choix idéal portera sur une école qui ne sera pas forcément à des milliers de kilomètres de votre domicile.
Si la renommée de l’école est bien assise ou si elle peut apporter les preuves des résultats obtenus jusqu’alors, ce facteur sera aussi à considérer lors de la sélection.