Êtes vous sûre de vous faire bien comprendre par votre coiffeur ?

Le 24/04/2014 à 14h06 - Coupe de cheveux

L'amère expérience est arrivée à n'importe laquelle d'entre nous... On laisse sa tête au coiffeur, en expliquant vaguement ce que l'on a en tête. Et après le derniers coups de ciseaux, catastrophe... La coupe que l'on a n'est pas du tout ce à quoi l'on s'attendait. Dans ce cas de figure, remettre la faute sur le dos du coiffeur est la première des réaction. Pourtant, bien souvent, il y a une certaine distorsion entre ce que l'on a exprimé au coiffeur, et ce que celui-ci a compris... Voici quelques conseils pour éviter de vous retrouver dans cette situation des plus désagréable... 
Êtes vous sûre de bien vous faire comprendre par votre coiffeur ?

Bien déterminer la coupe que l'on veut
Il ne faut pas vous étonner d'un résultat peu satisfaisant, si à la question fatidique "Qu'est ce que je vous fait aujourd'hui", vous avez répondu "Je ne sais pas trop, faites ce que vous voulez"... Il est impératif de bien réfléchir à la coupe que vous désirez avant de vous rendre en salon. 

N'hésitez pas à amener quelques photos pour illustrer vos propos
Vous l'aurez sans doute remarqué, le métier de coiffeur est un métier technique, et par voie de conséquence, le language des coiffeurs est également bien technique. Dire à votre coiffeur que vous voulez le même carré mi-long que Jennifer Lawrence risque bien de vous mener à la catastrophe... En présentant une photo, il y a plus de chances que votre coiffeur vous ait compris. Et votre coiffeur pourra vous orienter sur un choix de coupe qui correspond à votre implantation. En effet, toutes les coupes ne vont pas à tout le monde !

Montrez vous claire dans les consignes que vous donnez
Les "jusque la" vaguement indiqués sont àbannir de votre vocabulaire dans un salon de coiffure ! précisez les longueurs en centimètres, faute de quoi vous vous exposez à un carnage capillaire assuré. 

Soyez honnêtes dans vos réponses à votre coiffeur
On ne le répètera jamais assez, il ne faut JAMAIS mentir à son coiffeur. Quand votre coiffeur vous pose des questions sur vos habitudes de coiffage, ne répondez pas que vous effectuez un brushing tous les matins si vous sortez les cheveux trempés de chez vous par manque de temps. Vous risqueriez de vous retrouver avec une coupe qui demande beaucoup d'entretien alors que vous n'en voulez pas. De même, si on vous interroge sur la couleur de vos cheveux, répondez la vérité. Si vos cheveux sont colorés, dites le, faute de quoi les conséquences sur votre chevelure pourraient être désastreuses. 

Vous pouvez changer d'avis jusqu'au dernier coup de ciseau !
Une fois assis à votre poste de coupe, si finalement, vous ne sentez plus la coupe que vous avez demandé à votre coiffeur, n'hésitez pas à lui faire part de vos doutes et à stopper la coupe avant même qu'elle ait commencé. Votre coiffeur se fera un plaisir de vous orienter vers une coupe qui sublimera votre visage si vous lui faites part de vos interrogations. 

Relativisez l'importance de votre coupe de cheveux
Si malgré tous nos conseils, la coupe que vous arborez ne vous convient pas, pas la peine d'en faire une cause de dépression... Les cheveux, ça repousse... Et avec les techniques modernes de coiffage (effet wet, beach waves...), vous aurez la possibilité de camoufler facilement un plantage capillaire !

Articles recommandés

  1. Comment augmenter la note de vos clients (tout en augmentant la satisfaction) ? Comment augmenter la note de vos clients (tout en augmentant la satisfaction) ?
  2. Collection Printemps été 2014 par Franck Provost : L'été indien Collection Printemps été 2014 par Franck Provost : L'été indien
  3. Detox cheveux : quels soins effectuer en salon Detox cheveux : quels soins effectuer en salon
  4. Un salon de coiffure au design ultra moderne Un salon de coiffure au design ultra moderne