Le retour des barbiers

Le 16/04/2012 à 08h00 - Expert Zone

Le vintage fait son grand retour, et la moustache en fait de même. L'année 2012 sera en effet l'année de la moustache pour ces messieurs. Mais attention, fini les moustaches bien fournies façon José Bové, les moustaches de 2012 sont fines, élégantes et bien entretenues. Et quoi de mieux pour entretenir sa moustache que de la confier à un professionnel? Il semblerait que de plus en plus de français soient prêt à franchir le pas : les barbiers se développent à vitesse grand V et attirent une clientèle masculine de plus en plus nombreuse. Retour sur ce phénomène qui va marquer le monde de la coiffure en 2012.



Depuis quelques années, les frémissements se font sentir : si l'homme a longtemps délaissé les indépendants au profit des coupes "réalisées par de mignonnes petites coiffeuses" dans les salons de coiffure des réseaux de franchise, il semblerait que celui-ci fasse son grand retour dans les salons de coiffure haut de gamme. La presse grand public ne va pas à l'encontre de cette tendance, en mettant clairement sous les feu des projecteurs toutes les célébrités qui arborent ce style vintage. Allant même jusqu'à promouvoir à foison le port de la moustache. Initialement, ce phénomène est très parisien. mais depuis quelques temps, celui-ci s'étend aux grandes métropoles françaises, voir aux villes de plus petite taille. "Le stage barbier n'est pas la première des demandes en stage de perfectionnement, mais c'est un de ceux qui progresse le mieux" précise Jean Claude Poullilian, formateur à GAP.

"Tous les barbiers sont coiffeurs, mais tous les coiffeurs ne sont pas barbiers" tempère néanmoins Alain Blackmann, maître barbier dans le 3ème arrondissement de Paris. Effectivement, la taille de la barbe est un exercice spécifique, qui depuis peu est de retour dans les enseignements du Brevet Professionnel. Un signe qui ne trompe pas. inutile donc de demander à votre coiffeur habituel de vous tailler la barbe, vous risquez d'en ressortir avec de bien mauvaises surprises...

Mais alors que vient chercher l'homme chez un barbier? A l'image de ces dames, qui prennent soin d'elles chez le coiffeur, l'homme quand à lui vient chercher un moment de détente : rasage, coupe de cheveux, soin, voir même massage facial et épaules, le métro-sexuel prend soin de lui. Mais les hommes restent plus regardants à la dépense que ces dames. Quand une coupe shampoing couleur coûtera en moyenne 75 euros pour une femme, le panier moyen d'un client de barbier s'élève à 24 euros.

Autre fait important : les hommes consomment très peu de vente de produits. Et pour cause, les marques professionnelles ont bien tardé à mettre sur le marché leurs gammes de produits hommes, ou ne prenaient pas le temps de les renouveler étant donné la taille réduite du marché. Mais depuis 3 ans, le paysage a bien évolué : Schwarzkopf, Eugène Perma, L'Oréal, Tigi... Toutes les marques se mettent à produire des cosmétiques adaptées aux besoins de ces messieurs. La preuve par la démonstration que le marché de la coiffure pour homme est en pleine révolution !

Articles recommandés

  1. Man bun + barbe : 14 photos qui vont vous faire fondre mesdames !!! Man bun + barbe : 14 photos qui vont vous faire fondre mesdames !!!
  2. Coupes de cheveux des années 70 Coupes de cheveux des années 70
  3. Le retour du métier de barbier Le retour du métier de barbier
  4. La Shaperie, barbier à Paris La Shaperie, barbier à Paris