Le Shirotchampi : quand le bien-être capillaire devient vecteur du bien-être mental

Le 18/09/2013 à 08h00 - Soin des cheveux

Le Shirotchampi (shirot signifie tête et champi signifie massage ou pression) est un art traditionnel Indien basé sur le massage de la tête. Il appartient à la catégorie dite de la médecine ayurvéda. Attention, le shirotchampi n’est pas à confondre avec le Shirodhara qui consiste à réaliser un d'un massage Shirotchampi avant d’appliquer un filet d'huile tiède sur le front, puis de réaliser le Kansu. Le shirodhara apporte une grande détente physique, psychique et émotionnelle.

shirotchampi

Credit photo : Lafermedemarjolet.com

 

Le Shirotchampi en Inde

Le massage Shirotchampi est courant en Inde. On le pratique depuis la naissance en famille, jusqu’à l’âge adulte chez le barbier ou le coiffeur. Les barbiers indiens peuvent associer le massage Shirotchampi à une prestation d'entretien capillaire ou un soin du visage. Pour être plus précis, les techniques faisait l’objet d’une transmission orale filiale et féminine. Dès que la fille est en âge de masser, on l’initie aux techniques de ce massage. On voit en Inde, dans les rues, des mères ou des grand-mères huiler les longs cheveux noirs de leur fille ou petite fille avant de procéder au Shirotchampi.

Le Shirotchampi en Europe

Avant d’arriver en France, le Shirotchampi a fait connaissance avec le Royaume Unis. C’est le Dr Narendra Metha qui introduit en Angleterre cette technique indienne, vieille de plus de 1000 ans, quand il arriva de l’inde, dans les années 70, pour y étudier la physiothérapie puis l’ostéopathie. On lui donna alors que le nom de Champissage. A noter que champi a donné le mot Shampoo en anglais et shampooing en français.

L’efficacité du Shirotchampi

La tête est la partie la plus importante de notre corps, notamment parce que c’est là que se trouve le cerveau lequel est sollicité en permanence : pensées, informations, stress et anxiété qui marquent le visage et amènent des tensions dans la nuque et le haut du corps. La tête abrite également les glandes endocrines, les organes des 5 sens, les systèmes nerveux, sanguins et lymphatiques. Voilà pourquoi l’expérience relaxante et apaisante du Shirotchampi réalisé avec profondeur et douceur permet de retrouver un équilibre mental : harmonisation du cerveau droit et du cerveau gauche, pensées plus claires, concentration accrue, réduction du stress et des tensions nerveuses engendrant souvent maux de tête et l’insomnie, meilleure santé des cheveux. Concernant ce dernier point, lorsque le Shirotchampi est réalisé avec des huiles ayurvédiques, les cheveux deviennent davantage vigoureux et brillants et les risques d’une chute des cheveux sont minimisés.

Déroulement du massage

Le massage Shirotchampi se pratique le plus souvent assis. Bien entendu, les techniques de glissés, de frictions, de pétrissages et de percussions, exprimés en un enchaînement strict est présent dans le Shirotchampi. Ce dernier contient toutes les subtilités d'un toucher en douceur, allié toutefois à la fermeté inhérente aux massages ayurvédiques . Le massage se déroule tout en fluidité du haut du dos au visage en passant par les épaules, les bras, le cou et bien sûr le cuir chevelu. Progressivement la personne qui est massée retrouve le calme et la sérénité, et prend conscience des énergies vitales qui circulent dans son corps.