Les coiffeurs finalement épargnés par la réforme des professions réglementées

Le 17/07/2014 à 15h23 - Expert Zone

Un grand OUF de soulagement se fait entendre dans le monde de la coiffure... En effet, nous apprenons finalement aujourd'hui que les salons de coiffure ne sont finalement pas concernés par la réforme des professions réglementées. En effet, l'UNEC, menée par Bernard Stalter s'est entretenue longuement avec le gouvernement, et on finit par obtenir gain de cause. Il faut dire que l'absurdité de cette réforme pour le monde de la coiffure a engendré une réelle levée de boucliers de la part de tous les coiffeurs en France, ce qui n'est pas passé inaperçu dans les plus hautes instances de l'Etat. 
L'histoire a commencé pas plus tard que Mardi. Le gouvernement annonçait avoir reçu un rapport de la part de l'inspection générale des finances, indiquant une nécessaire réforme des professions réglementées telles les avocats, ou les pharmaciens. Dans la liste des 37 métiers concernés par cette réforme se trouvait en bonne place la coiffure. Une situation inacceptable pour les coiffeurs, qui sont repartis au front comme ils l'ont fait pour les problèmes de revente de produits professionnels aux particuliers. Il a suffi d'un article publié sur l'Expert Zone by Generik pour mettre le feu aux poudres. En effet, cet article a été partagé plus de 500 fois sur les réseaux sociaux, et a été vu par plus de 80 000 personnes. 
Mais il semblerait bien aujourd'hui que le gouvernement ait entendu le désarroi et l'incompréhension de la profession face à cette réforme, et soit revenu sur ses pas. En effet, de source proche de l'UNEC et du gouvernement, nous avons été mis au courant que les coiffeurs étaient finalement épargnés par ce rapport. L'UNEC a d'ailleurs publié un communiqué de presse sur le sujet :
Communiqué presse UNEC professions réglementées
Communiqué presse UNEC professions réglementées

Quoi qu'il en soit, nous sommes très fiers d'avoir assisté, et participé à notre humble niveau à ce retournement de situation. Bravo donc à tous les coiffeurs qui se sont mobilisés, et qui ont partagé cette nouvelle. Et un très grand respect à l'UNEC qui a bien tenu son rôle de défense de la profession. Un organisme nouvellement crée, et qui semble réussir la ou ses ancêtres (la FNC et le CNEC) ont échoué ! Good job Mr Stalter !
Communiqué presse UNEC professions réglementées
Communiqué presse professions réglementées