Les coiffeurs se révoltent

Le 13/02/2014 à 07h53 - Expert Zone

Tout est parti de la page Coiffure sur Facebook... Et le mouvement est en train de prendre de l'ampleur. En effet, les coiffeurs s'en vont en guerre contre les marques de produits de coiffure qui vendent des produits réservés aux professionnels au grand public. On en retrouve sur diverses Marketplaces, comme La Redoute, là où toute l'affaire a commencée... Retour sur cette affaire qui risque bien d'embarrasser les distributeurs de produits professionnels de coiffure...

Il y a quelques jours, Edouard, un des animateurs de la page Coiffure sur Facebook (plus de 330 000 fans, essentiellement des coiffeurs professionnels) a découvert que la coloration INOA, en principe réservée aux professionnels, était en vente sur le site de La Redoute (cette coloration fait décidément parler d'elle, après le scandale des chute de cheveux INOA...).

En creusant un petit peu, il découvre vite que beaucoup d'autres marques de produits professionnels sont en vente sur le site : Wella, Schwarzkopf... Il n'en faut pas plus pour que la discussion s'embrase, et que les coiffeurs s'en prennent violement aux marques incriminées...INOA La redoute
Il n'en faut pas plus pour que Marc Thibault, un coiffeur de profession, lance sur le réseau social une page fan intitulée "Coiffeurs en danger" sous forme de pétition, afin d'éveiller les consciences. Et le buzz semble bien parti. En effet, la page a reçu en moins de 5 minutes plusieurs centaines de likes de coiffeurs, qui n'hésitent pas à partager la page.

La recette virale semble en place, et n'est pas sans nous rappeler la fronde des pigeons qui s'était dressée face au PLF 2013 avec brio, allant jusqu'à faire plier le gouvernement.INOA La Redoute
Pourtant, l'affaire est un peu plus complexe qu'elle ne paraît... En effet, les marques ne sont pas responsables de ce problème... Les colorations INOA n'étaient pas vendues par L'Oréal, mais bien par MGC International, un revendeur de produits de coiffure professionnel sur Paris.

Et c'est bien là toute la difficulté du problème. Le réseau de distribution des produits de coiffure est complexe, et difficilement maîtrisable par les marques. Celles-ci écoulent de larges quantités de produits auprès de grossistes, type "La boutique du coiffeur", ou encore "Bleu Libellule". Ces revendeurs achètent les stocks, et les écoulent par divers canaux de distribution. Internet ayant pris une part importante dans les habitudes de consommation des français, il est normal de trouver ces produits sur des places de marché connues type Amazon ou La Redoute.

Ce qui est moins normal en revanche, c'est que ces produits professionnels, dont l'utilisation nécessite un savoir faire évident, soient mis à disposition des clients sans vérification préalable de leur capacité à les utiliser. Cela peut mener à des drames, comme des réactions allergiques graves. Il est donc essentiel pour le coiffeur de prévenir sa clientèle des risques encourus rapport à l'utilisation de ses produits quand on n'y est pas formé.

Et au final, c'est une vraie question qui se pose ici. En effet, les clients, de mieux en mieux formés, n'hésitent plus à faire usage eux même de produits professionnels, qu'ils achètent sur Internet ou en boutique spécialisée. C'est là une mutation importante du marché de la coiffure, qui est anticipée par quelques coiffeurs, à l'image du bar à coloration de Paris, qui propose à ses clientes d'acheter des produits professionnels directement lors de leur visite au salon.

Que doivent faire les coiffeurs? Se dresser contre la vente de produits professionnels aux particuliers, ou au contraire aller dans le sens de cette marche et accompagner leurs clients dans l'utilisation de ces produits qui nécessitent un savoir faire certain? Nous n'avons pas la réponse, même s’il nous semble compliqué d'aller à l'encontre de ce mouvement en marche, plébiscité par les clients...  

En attendant, les produits commercialisés par MGC International ont été retirés de la vente sur La Redoute.