Les secrets d'un brushing réussi et qui n'abîme pas vos cheveux

Le 25/07/2014 à 10h37 - Soin des cheveux

Afin d’arborer une magnifique coiffure, pour dompter sa chevelure ou pour s’offrir un généreux volume, le brushing est essentiel. Lorsque celui-ci est fait en salon, la matière devient brillante, éclatante, en bonne santé, souple et tout en mouvement. À domicile, le résultat n’est pas toujours convaincant. MeilleurCoiffeur vous dresse une liste de conseil pour un brushing impeccable à domicile.

Le matériel
Un brushing performant est nécessaire. Que signifie "performant" ? Concrètement, il doit permettre plusieurs réglages, à adapter en fonction des besoins de la coiffure. Ainsi, sur un bon brushing il est possible de modifier le flux d’air, mais également la température. L’idéal serait d’avoir au moins 2 niveaux d’intensité. Privilégiez par ailleurs les brushings dotés d’une option air froid et livrés avec un embout diffuseur. En plus de votre brushing, ayez à votre disposition un spray thermoprotecteur ou un sérum, une brosse plate, une brosse ronde et quelques pinces crabes.

La brosse ronde
Préférez une brosse ronde, car elle sert aussi bien au démêlage qu’à l’enroulement de vos mèches. Ainsi, votre matière affichera un joli mouvement une fois le brushing réalisé. Si vous avez les cheveux épais (quel que soit le type), ou que votre crinière est frisée ou crépue, choisissez une brosse ronde en céramique. La raison en est que la céramique conserve durablement la chaleur et par conséquent, elle est beaucoup plus efficace pour dompter la chevelure. Quant aux cheveux fins, l’idéal serait une brosse ronde à poils de sanglier. Grâce à cette matière, les mèches sont facilement démêlées et la brillance des cheveux est accentuée. 

Règles sur la température
La température maximale du brushing est à éviter, sauf cas vraiment exceptionnel. Pour savoir si vous êtes à la température adéquate, faites souffler l’appareil sur le dos de l’une de vos mains. Si c’est chaud, mais supportable, c’est que vous êtes à la température qui convient à votre cuir chevelu. Lorsque vous diffusez le brushing sur une mèche, bougez-le en permanence pour ne pas fixer toute la chaleur sur une zone précise. Car celle-ci risque de surchauffer et vous vous retrouvez avec une fibre capillaire endommagée.

Règles et astuces concernant le flux d’air
Les cheveux fins sont disciplinés avec un minimum de flux d’air. Si vous l’augmentez, les mèches finiront pas s’emmêler et vous verrez apparaître des nœuds. À la rigueur, vous pouvez accroître le flux d’air, mais la température doit être basse. Pour les autres types de cheveux, il n’y a pas de règles.

Étape de réalisation 1
Après avoir lavé vos cheveux (application de masque obligatoire sauf pour les cheveux fins), enveloppez-les dans une serviette bien sèche durant une quinzaine de minutes. Retirez ensuite la serviette et préparez-vous au brushing. Pour se faire, divisez la matière en plusieurs zones que vous retenez à l’aide de pinces crabes.

Étape de réalisation 2
Débutez le brushing avec la matière située au niveau de la nuque, en traitant une à une les différentes zones. Diffusez à 20 cm de la matière et n’oubliez pas de placer l’embout diffuseur. Progressez en vous dirigeant vers le sommet de la tête pour finir sur le front. Pour chaque mèche, commencez aux racines et tirez jusqu’aux pointes. Lorsque toute la chevelure est passée au brushing, finalisez-en activant l’option air froid et en diffusant celle-ci sur toute la chevelure.

Brushing réussi