Mise aux normes des salons de coiffure pour les personnes handicapées

Le 05/06/2014 à 09h09 - Expert Zone

Si vous avez un salon de coiffure, il faudra penser à mettre votre établissement aux normes avant le 1er janvier 2015 pour être conforme à la législation en vigueur. Votre salon devra être facilement accessible aux personnes handicapées.

Pour simplifier la vie des individus à mobilité réduite
Effectivement, à partir de cette date, les établissements destinés à accueillir du public, y compris les salons de coiffure, devront être mis aux normes afin d’être accessibles aux personnes handicapées. Cette réglementation est une suite logique de la Loi sur l’égalité des chances en vigueur en France depuis 2005, l’objectif étant de simplifier la vie des personnes à mobilité réduite. Elles peuvent ainsi facilement aller dans différents endroits où elles  doivent nécessairement se rendre pour satisfaire aux besoins de la vie courante.
Votre salon de coiffure devra être accessible aux personnes en situation de handicap qui pourraient être aussi bien des clients ou vos propres salariés. Que votre établissement soit nouvellement créé ou non, la législation vous oblige à réaliser les travaux d’aménagement requis avant le début de l’année prochaine. Vous devrez donner à ces personnes la possibilité d’entrer facilement dans votre salon, de circuler à l’intérieur et de sortir aisément après le travail ou après avoir bénéficié des services proposés par votre établissement.

Les différents aménagements à prévoir
En pratique, vous devez en premier lieu installer une rampe pour permettre à un fauteuil roulant d’accéder à votre salon de coiffure. La porte d’entrée doit être suffisamment large. Vous devez également prévoir des espaces d’accueil assez vastes pour que les personnes se déplaçant dans un tel fauteuil puissent effectuer une manœuvre. De même, les locaux sanitaires doivent leur être facilement accessibles. Prévoyez des bacs à shampooing à siège amovible. Afin de permettre aux malvoyants de se repérer, optez pour des enseignes à couleurs vives et dessinez des bandes blanches sur vos baies vitrées.
Vous devez aussi faciliter l’accès des travailleurs handicapés à leur poste de travail et aux toilettes. Dans le cas où leur handicap l’exige, vous devez mettre en place des signaux de sécurité à leur intention.
Le coût total de ces travaux est à votre charge. Toutefois, il s’agit d’une obligation à laquelle vous devez vous soumettre, autrement, vous êtes passible d’une amende. Il est donc vivement conseillé de commencer dès maintenant à entreprendre petit à petit les aménagements requis pour mettre votre salon de coiffure aux normes avant le 1er janvier 2015.

Les formalités administratives
Lorsque vous vous déciderez à réaliser les aménagements nécessaires, vous devrez soumettre une demande de permis de construire auprès de l’administration locale. Par la suite, la commission départementale chargée de l’accessibilité et de la sécurité passera dans votre salon pour vérifier la conformité de vos travaux aux normes en vigueur. Cependant, cette formalité n’est pas obligatoire si votre salon de coiffure intègre la classification des ERP (établissements recevant du public) de la catégorie V.
Dans le cas où vous devriez faire face à de graves difficultés matérielles en raison de la nature ou des spécificités des travaux à faire, n’hésitez pas à contacter votre préfecture. Après avoir consulté la commission département précitée, les responsables locaux pourraient vous accorder des dérogations.

Mise aux normes salon de coiffure handicapés