Quel masque pour mes cheveux ?

Le 22/12/2013 à 06h22 - Soin des cheveux

Les masques sont incontournables en matière de soin et d’entretien capillaires. MeilleurCoiffeur fait le point sur les différentes catégories disponibles sur le marché. Pour commencer, notez que les cheveux normaux s’entretiennent avec des produits au PH neutre.

Masque pour cheveux secs, cheveux épais et cheveux colorés

Ce type de masque, souvent qualifié d’ultra-nutritif, présente une texture grasse et onctueuse. Certaines étiquettes affichent le terme « relipidant » quand sur d’autres vous pouvez noter les expressions « réparateur intense », « restructurant intense », « extra-lisseur » ou encore « disciplinant ».  D’autres fabricants jouent la carte du terre à terre et se content d’un intitulé explicite : masque pour cheveux secs et abîmés. Ces masques sont élaborés à partir d’émollients puissants comme le beurre de Karité, l’huile d’avocat, l’huile de coco, l’huile d’olive ou le Panthenol (vitamine B5). Leur formule est souvent enrichie en kératine ou en céramides. Beaucoup plus rares, les protéines végétales (souvent hydrolysées) sont pourtant aussi utilisées. Les enseignes recourent également au collagène ou encore aux acides aminés pour revigorer la fibre capillaire.

masque-cheveux

 

Masque pour cheveux gras

Le masque d’argile verte est de loin le plus efficace. Il est généralement vendu dans de petits flacons sous forme de poudre prête à l’emploi. Sa préparation se fait à domicile. Elle consiste à verser petit à petit du vinaigre dans l’argile jusqu’à qu’à la formation d’une pâte épaisse. Le temps de pause est limité à une dizaine de minutes. Si vous préférez les masques « industriels », ceux à l’huile de jojoba sont parfaits.

 

Masque pour cheveux fins et fragilisés

Des cheveux fins en bonne santé n’ont pas besoin de masque. En revanche, s’ils sont en piteux état, endommagés, abimés, un masque pour cheveux secs fera l’affaire. L’application se fait exclusivement sur les pointes et légèrement sur les demi-longueurs. Le temps de pause est réduit au minimum.

 

Application du masque : remarques générales

La fréquence d’application du masque dépend de la qualité des cheveux. Lorsqu’ils sont secs, procédez au rituel une fois par semaine. Pour leur part, les cheveux normaux à gras peuvent se contenter d’un traitement par quinzaine. D’autre part, le masque s’utilise avant le shampoing et sur une chevelure très légèrement humidifiée dans le cas de cheveux fins. Pour le reste, l’application se fait après le shampoing. Enfin, séchez à l’air.

 

Application du masque après un shampoing

Rincez minutieusement et abondamment le shampoing jusqu’à ce que la fibre capillaire crisse entre vos doigts. Puis, essorez délicatement votre chevelure pour en extirper le maximum d’eau tout en la laissant humide. Ainsi, le masque ne sera pas dilué une fois appliqué.

 

La répartition du masque

Prélevez au plus 4 noisettes du produit et disposez-les au milieu de la paume puis frottez vos mains. Faites glisser ensuite les mi-longueurs entre vos mains. Pour achever de bien répartir le produit, servez-vous d’une peine en corne. Finissez l’application en massant chaque mèche avec votre pouce et votre index.

 

Le temps de pause

Faites poser votre masque durant une trente minutes en recouvrant votre chevelure d’une serviette tiède, mais bien sèche (par exemple : soufflez dessus avec un séchoir avant de l’enrouler). Après le temps de pause, procédez au rinçage.

 

Le rinçage

Pour le rinçage, procédez exactement comme celui du shampooing. Pour la finalisation, recourez au vinaigre de rinçage. Ce dernier n’est cependant pas nécessaire dans le cas des cheveux fins ou endommagés. Pour ces derniers, disposez deux ou trois gouttes de shampoing sur votre chevelure pendant que vous rincez.