Quel roux est fait pour vous ?

Le 04/06/2014 à 14h12 - Soin des cheveux

Le roux a manifestement pris la place du blond. Cette couleur est désormais visible sur la tête de bon nombre de célébrités et de branchées. Si comme les people vous êtes également tentées, MeilleurCoiffeur vous a concocté une liste des précautions à prendre pour que votre première expérience avec cette coloration se passe au mieux.

Choisir la bonne nuance de roux
Il n’est pas très compliqué de sélectionner le roux qu’il vous faut. La règle principale est de se baser sur votre carnation et votre coloration naturelle, car les nuances se suivent en parallèle. Ainsi, pour des cheveux foncés il faudra un roux foncé. Voici quelques règles de concordance. Une peau blanche et des cheveux clairs appellent un roux proche du blond vénitien. Une peau basanée et des cheveux bruns requièrent un roux acajou. Enfin, une peau noire nécessite un roux - rouge intense.
En dépit de ces règles, Christophe Robin conseille au début une coloration temporaire disponible en grande surface. Elle présente l’avantage de disparaître après 20 shampoings au maximum. Ainsi, vous aurez pu tester le roux et mieux définir la nuance qui vous convient le plus. Vous pouvez également trouver des colorations éphémères, destinées à maquiller vos cheveux le temps d’une occasion spéciale. On citera en exemple le Soin Nuanceur de Couleur Christophe Robin. La teinture disparaît avec un seul shampoing. Si l’expérience vous a plu, vous pouvez passer à une coloration permanente.
Choisir son roux

Appliquer la coloration entre la fin de l’hiver et le début du printemps
Le roux est assez délicat à entretenir et se détériore facilement. Il est carrément inutile de se faire une coloration rousse alors que vous prévoyez des virées en piscine ou d’accumuler les séances de bronzage. La période la plus efficace pour s’offrir un joli roux sur la tête est celle qui va de février à mars. L’été, il ne tiendra pas, tout comme l’automne. Et puis, en début d’année, en général le teint tout entier est déprimé. Le roux apportera de la lumière et de la bonne humeur à votre mine hivernale.
En outre, il est fondamental d’offrir à vos fibres capillaires tout un arsenal de soin afin de les préparer à recevoir cette coloration. Un mois avant le grand plongeon, abusez des produits hydratants et promettant une nutrition intense.
Lorsque vous achetez votre couleur, bannissez celles qui sont oxydantes ou celles qui contiennent de l’ammoniaque en trop grande quantité. Ces formules endommageront rapidement votre chevelure. Concernant les shampoings, préférez ceux dépourvus de détergent. À ce titre, si vous trouvez un shampooing au henné neutre, n’hésitez pas à l’acheter. Non seulement votre crinière sera protégée, mais en plus votre couleur sera entretenue.

Entretenir son roux : un impératif !
Les premières semaines, pour la nutrition capillaire, optez pour une crème plutôt qu’une huile végétale. Vous pouvez changer dès que la coloration est bien fixée. Pour l’entretien de la couleur, le vinaigre de toilette est une excellente solution. Versez quelques gouttes dans l’eau de rinçage du shampoing et c’est bon. Diptyque Paris propose un Vinaigre de Toilette préparé selon une recette traditionnelle du 19e siècle. Enfin, un léger balayage de temps en temps ne sera pas de refus.