Quelle différence entre le sombré et l'ombré hair ?

Le 03/11/2014 à 17h02 - Trend Zone

Il y avait le "tie and dye", auquel a succédé l'ombré hair avant que ne soit annoncée la tendance bronde. Aujourd’hui, la liste des colorations à la mode s’enrichit d’une nouvelle couleur : le sombré. Il est destiné à celles qui souhaitent une discrète métamorphose capillaire. Meilleur Coiffeur vous délivre tout sur cette couleur hybride.

Quand le sombré surpasse l’ombré
L’ombré hair est à la mode depuis deux ans environ, et ce, quelle que soit la saison. Elle se caractérise par la dualité de couleurs qu’elle affiche, des racines brunes progressant petit à petit vers des pointes blondes. Certes, la technique est dorénavant vue comme une coloration classique et sa réalisation est maîtrisée par un plus grand nombre. Toutefois, une poignée d’irréductibles la trouvent trop sauvage, trop brutale. Ces insoumises souhaitent un rendu plus discret et une coloration n’exigeant que peu d’entretien. Et justement, le sombré répond à ces 2 exigences. Pour rappel, l’ombré hair permet d’avoir des cheveux bicolores : les racines ne sont pas touchées alors que les longueurs et les pointes subissent une décoloration pour devenir blondes. Le bronde est une déclinaison ultra naturelle de l’ombré puisque la transition vers le blond se fait délicatement. Enfin, le sombré n’est pas systématiquement associé au blond : il adopte le principe de l’ombré en prenant pour base la coloration naturelle.
Ombré sombré différence

Principes du sombré
Le terme sombré est composé de "subtle" (littéralement : subtile) et d’ombré. En d’autres termes, le sombré désigne un ombré hair débarrassé de la démarcation qui le caractérise et que laisse apparaître la différence de couleurs entre les racines et les longueurs. Pour que l’ombré hair soit subtil, le coloriste prend en compte la couleur naturelle, initiale, des cheveux. Grâce à cette caractéristique, le sombré peut-être adopté aussi bien par les brunes que les blondes, ce qui n’était pas le cas de l’ombré. Ce dernier est surtout recommandé aux brunes si l’on souhaite un rendu magnifique. Sur les blondes, l’effet bicolore n’est visible que si l’on fonce massivement les racines.  Il faut toutefois préciser que le sombré est surtout destiné à celles qui ont les cheveux longs, nécessaires pour avoir le résultat fondu escompté. 

La technique
Une crinière sombrée s’obtient en effectuant un balayage pas trop différent de votre coloration originelle. L’éclaircissement des mèches n’excède pas deux tons au-dessus de la couleur naturelle tandis que les pointes sont à peine décolorées. Par ailleurs, le balayage débute en retrait par rapport aux racines, d’une part pour éviter l’apparition d’un liseré au moment de la repousse et d’autre part, pour maintenir une apparence subtile et naturelle. Les brunes l’auront compris, le sombré n’est pas la technique pour se faire une coloration blonde. Il sert à embellir votre couleur naturelle en l’illuminant.

L’entretien
L’entretien est minime pour le sombré dans la mesure où l’effet racine est faible voir absent. L’entretien concerne surtout la brillance qui au fur et à mesure des shampoings risque de baisser. Dans ce cas, un passage chez le coiffeur est recommandé. Il vous fera alors soit un gloss soit une patine.