Quelle est la taille de salon idéale pour ouvrir votre franchise ?

Le 19/09/2015 à 08h10 - Franchise Zone

Si ouvrir une franchise est une excellente façon de rentabiliser son salon, encore faut-il choisir la bonne taille pour son local. Le volet foncier, notamment le choix du local et sa taille, est l’un des points importants du processus d’ouverture d’un salon franchisé et requiert la validation du franchiseur.


Choisir un salon de taille moyenne

Un salon trop petit n’est certainement pas l’idéal pour recevoir sa clientèle. Le manque d’espace peut très vite gêner la circulation et rendre l’atmosphère étouffante aussi bien pour le personnel que pour les clients. La franchise Camille Albane étant un concept rentable, un petit local risque de ne pas suffire pour tous les clients, en plus de ne pas répondre aux conditions d’accès à l’enseigne.
D’un autre côté, un salon trop grand rend les déplacements d’un poste de travail à un autre plus long et plus fatigant. De plus, il va falloir réfléchir à la façon de remplir intelligemment l’espace pour ne pas donner l’impression d’un grand vide. Qui dit grand salon dit également grande équipe, ce qui peut devenir une contrainte pour le gérant qui n’aura plus de temps à consacrer à autre chose.
Mais alors, quelle est la taille parfaite pour sa franchise ? Un salon de taille moyenne est indéniablement la meilleure option. Camille Albane préconise une surface minimum de 70 m² pour avoir un espace optimal où accueillir les clients. Cette superficie permet aussi de créer une ambiance cocooning, car ni trop grand ni trop petit. Comme le franchisé sera bien conseillé et accompagné pour l’aménagement de son salon, dont l’installation des postes de travail et la présentation des produits de la marque, il en résulte un espace où la circulation sera aisée et où les clients se sentiront à l’aise.


Les avantages d’une franchise de taille moyenne

Pour un salon de taille moyenne, une  équipe de 4 à 5 collaborateurs est l’idéal pour recevoir les clients dans les meilleures conditions. Avoir des collaborateurs polyvalents à ses côtés est l’une des clés du succès d’une franchise Camille Albane. On évite ainsi les contraintes liées à l’éventuelle absence d’une personne, car l’ensemble du personnel maîtrise toutes les étapes de réalisation d’une coupe, d’une mise en beauté, d’une coloration ou encore d’un maquillage. Cette prise en charge de la cliente, peu importe les circonstances, est possible grâce à la formation de pré-ouverture et à la formation continue prodiguée par la marque. La culture de l’excellence et de la qualité propre à Camille Albane permet ainsi de satisfaire et de fidéliser la clientèle.
Par la même occasion, le gérant peut dégager du temps pour assurer d’autres tâches, ce qui n’est pas toujours possible dans un grand salon. Durant ses heures de travail, il peut consacrer un peu de temps pour travailler ses concepts marketing par exemple : rendre les offres de son salon plus attrayantes, chercher une nouvelle façon d’agrandir sa clientèle, etc. Il peut aussi en profiter pour faire le point sur la rentabilité de son entreprise, trouver d’autres moyens de rentabiliser davantage son salon, etc.