Replay : 5 salons qui décoiffent, qu'en avez-vous pensé ?

Le 06/04/2015 à 16h25 - Expert Zone

Aujourd'hui avait lieu pour la première fois la diffusion du nouveau concept de M6, "5 salons qui décoiffent". Nous vous parlons du projet depuis un petit moment, 5 salons s'affrontent pendant 1 semaine afin de découvrir le salon de la semaine, qui remportera 1000 euros. 4 critères seront pris en compte : le salon l'ambiance, le travail du cheveu et la note de la cliente (note que donnera une cliente suite à la coupe couleur réalisée dans le salon, sur une personne choisie au hasard dans la rue par les concurrents de l'émission). 
Et pour cette première diffusion, l'émission prend place à Paris. Et plus particulièrement dans le salon de Ève, Imany, qui a ouvert son premier salon il y a 6 mois. Le leitmotiv du salon est clair : de la coiffure cosmopolite. En effet, la jeune femme s'est spécialisée dans la coiffure ethnique. Et elle sera notée aujourd'hui par 4 autres coiffeurs, Lynda, Robert, Claudia et Nicolas. 4 concurrents qui ne seront pas tendres avec la coiffeuse évaluée aujourd'hui, bien que la première impression fut excellente vis-à-vis des autres concurrents ! 

5 salons qui décoiffent replay


La coiffeuse donc au début de l'émission est exclue du salon, afin que les 4 autres concurrents puissent évaluer la qualité du salon. Des avis très positifs : bonne taille, moderne, épuré... Seuls Nicolas et Robert émettent quelques critiques, vis-à-vis de l'ambiance qu'ils trouvent froide, voire glaciale. Robert immédiatement s'assied sur les fauteuils du bac, très confortables de l'avis de la totalité des concurrents. Le poste de lavage est tout de même reconnu par tous les coiffeurs comme non fonctionnel. Mais la vraie surprise se trouve dans l'arrière-boutique : en effet, Ève dispose d'une garde-robe démentielle pour relooker les clientes. Un gros point positif ! Les notes seront XXX : Claudia offre un 8/10, Robert un 7/10, Lynda un 7/10 et Nicolas un 7/10. Soit une moyenne de 7,25/10, un très bon début pour la coiffeuse. 

Suite à la première épreuve, les concurrents arrivent au studio, pendant que le salon de Ève sera filmé pendant 1/2 journée afin de juger de l'accueil, et de la convivialité du salon. Probablement le point qui a le plus dénoté du salon. En effet, les coiffeurs concurrents ne manquent pas de reproches vis-à-vis de l'accueil des clients. En effet, les blagues potaches entre collègues fusent, ce qui dénote d'un faible intérêt pour le bien-être du client. Vient ensuite le temps de pose de la couleur, qui est particulièrement agréable avec le siège massant. Mais au malheur, Ève nettoie le bac avec sa couleur, et essuie le front de sa cliente avec la même éponge !!! Inacceptable pour Claudia ainsi que pour les autres concurrents. Avant le départ de sa cliente, Ève lui prodigue quelques conseils afin de créer de l'upsell et prendre rendez-vous d'ici 4 semaines pour une retouche. 
Les notes seront donc de 2/10 pour Nicolas (qui note des fautes graves de la part de la coiffeuse), 7/10 pour Claudia, 4/10 pour Lynda (sic...) et 6/10 pour Robert. Une note moyenne de 4,75/10 pour la convivialité. 

Vient ensuite l'épreuve de la coupe, tant redoutée par les concurrents. 3 heures pour transformer la tête d'une cliente, dont la note représentera 50% de la note générale. Les concurrents choisissent donc une cliente dans la rue, et sélectionnent un modèle en abord simple à coiffer. Et leur choix se porte sur un modèle européen, avec les cheveux raides, courts et colorés. Pas sympa quand on sait que la coiffeuse est spécialisée dans la coiffure afro. Après bien des déboires auprès des personnes alpaguées dans la rue (plus de 30 minutes avant de trouver le modèle). Retour au studio sur les coiffeurs, pendant que le modèle est filmé dans le salon. Un modèle pas simple selon Ève qui la voir arriver, étant donné que le look de la cliente est déjà bien affirmé ! Les pronostiques vont bon train pour les coiffeurs. 
Après un rapide diagnostic, le couperet tombe : des cheveux rouges pour la cliente, avec un undercut prononcé. Un choix qui semble ravir la cliente, mais qui laisse circonspect Nicolas, le concurrent (une méthode facile et scolaire selon le coiffeur). Un choix qui semble partagé par tous les concurrents d'ailleurs (mis à part Robert qui tempère son avis). D'autant que Ève semble appliquer un rouge pétard, une couleur qui posera pendant pas loin de 30 minutes après 50 minutes de préparation. Pendant ce temps, elle propose à sa cliente un soin fait maison afin de réhydrater les cheveux (un argument très tendance qui fait mouche auprès des concurrents). Puis vient le moment de la coupe (à la tondeuse, quelle horreur !!!), une faute qui est tout de suite remarquée par les concurrents. Vient ensuite la coupure de la retransmission pour les coiffeurs, ils ne verront donc pas la fin de la coupe. Heureusement, car la coiffeuse un peu stressée par le temps s'entaille le doigt. La fin de la coupe approche, et la cliente donne la note, une note que nous découvrirons à la fin de la semaine. 
Et au moment de la découverte de la coupe, la déception est grande pour les coiffeurs concurrents... Et on comprend. Franchement, c'est loupé (grossier dira même un concurrent). Aucun des professionnels ne semble convaincu par la coupe, et on vous rassure, nous non plus... Franchement loupé, tant au niveau de la couleur que de la coupe. Pour un montant total de 79 euros, clairement,la cliente pourrait d'attendre à mieux... Ève déclare que le soin qu'elle a effectué gratuitement sera facturé 45 euros dans le futur (beaucoup trop cher ! ). Un avis qui semble partagé par les concurrents. Les coiffeurs donneront donc des notes de 6/10 pour Claudia, 5/10 pour Lynda, 6/10 pour Nicolas et 6/10 pour Robert. Une note moyenne de 5,75/10, ce qui est relativement bien payé pour le travail fourni... 

Au final, Ève récoltera une note de 5,9/10 pour sa prestation. Une note moyenne, qui colle bien à la qualité de la prestation. Si Ève dispose d'un salon avec un vrai concept, la qualité de la coupe n'est clairement pas au rendez-vous, et nous espérons franchement que les autres candidats remonteront le niveau demain. 

Au final, le concept nous a assez peu surpris... On est en effet dans la copie (quasi conforme) de "Un dîner presque parfait". Pas de grande innovation, même si la note de la cliente dévoilée à la fin de la semaine apporte un peu de suspens, un peu comme la note de Christina Cordula à la fin de la semaine dans "Les reines du shopping". L'émission est donc un bon programme de divertissement, qui ne casse pas non plus 3 pattes à un canard, et qui a clairement été créé pour aller soutirer de l'argent à L'Oréal, sponsor principal de l'mission avec sa marque INOA (Nous avons également vu passer du Franck Provost pendant la coupure pub, ce qui renforce cette impression). Un concept gentillet donc, mais qui n'a rien révolutionné non plus... 

Vous n'avez pas pu voir l'émission ? Retrouvez-la en replay sur le site Internet de M6 !