Salons incendiés : la série noire continue

Le 04/03/2015 à 14h19 - Expert Zone

Ça commence à faire beaucoup pour que ça ne soit qu'une simple coïncidence... À Nantes, un nouveau salon de coiffure a été incendié volontairement hier dans la nuit, à 4h45 du matin. Le feu s'est rapidement propagé à la sandwicherie mitoyenne, qui appartient au même propriétaire que le salon de coiffure. Un acte à priori ciblé. 100 m2 de surface ont été détruits par les flammes, et les 2 commerces qui employaient plus de 9 personnes sont fermés, et ce pour un petit bout de temps. Résultat : les 9 employés se retrouvent au chômage technique. 
Il n'y a aucun doute sur le fait que l'incendie ait été déclaré de manière criminelle, même si pompier et policiers n'ont pas encore trouvé le mode opératoire du pyromane. Des coupures d'électricités conséquentes à l'incendie ont été déclarées dans le quartier, ERDF est en cours de remise en marche. 

Ce qui frappe, c'est que c'est en moins de 10 jours la 3e fois que nous entendons parler d'incendies criminels envers des salons de coiffure. Il y a d'abord eu le salon de Nice qui a brûlé (incendie déclenché par un concurrent qui trouvait le salon trop proche du sien, ety ce à peine 2 jours après l'ouverture du salon concurrent), l'incendie de Roissy en Brie, et maintenant l'incendie de Nantes. il semblerait que mettre le feu aux fonds de commerce soit devenu la nouvelle méthode à la mode pour régler des litiges avec les gérants de salons de coiffure. Une méthode que bien entendu nous déplorons, tant ces actes sont lâches et malhonnêtes... 

Incendie criminel salon de coiffure