Be Now

Le 11/01/2011 à 07h37 - Expert Zone

La rapidité semble être dans l’ère du temps chez les coiffeurs… Alors que les espace « beauty bubble » commencent à s’implanter dans les gares et les stations de RER, un tout nouveau concept voit le jour à Lyon. Fondé par un élève tout droit sorti de l’ESSEC, Hugues de Braucourt et sa sœur Diane Frachon, le premier comptoir Be Now a ouvert ses portes dans le centre commercial Part Dieu, à Lyon le 4 Décembre 2010. Si vous aussi vous faites parti de ces personnes qui recherchent dans leurs prestations de beauté à la fois rapidité et qualité, ce concept est fait pour vous. Retour sur cette nouvelle tendance que de jeunes entrepreneurs semblent avoir bien compris : la coiffure express…

« J’ai découvert les salons QB (Quick Beauty House) à Singapour dans une artère de métro très fréquentée » précise Hugues. « C’est un concept très innovant : une coupe à sec réalisée en 10 minutes par des professionnels, sans rendez-vous ni temps d’attente. ». Une idée simple mais qui colle bien au mode de consommation actuel de la coiffure en France. Si certaines personnes recherchent dans leurs prestations de coiffure un moment de détente et de bien être, d’autres y voient plus une contrainte et souhaitent faire en sorte que le « calvaire » dure le moins longtemps possible. Hugues et Diane ont bien compris le concept, et on décidé de d’adapter un modèle qui cartonne en Asie au marché Français. Après tout, si les QB ont plus de 500 comptoirs en Asie et coupent plus de 10 millions de personnes par an, pourquoi cela ne fonctionnerait pas en France ?

Le concept de Be Now a retenu notre attention sur 2 points. Outre le fait que la rapidité soit de mise, et que les coupes soient réalisées dans des temps records sur cheveux secs (technique que décrieront certains, mais qui a fait ses preuves outre Atlantique), nous remarquerons pour la première fois une mise en avant poussée de l’électronique dans les comptoirs Be Now. En effet, le client choisit et règle sa prestation directement depuis un écran d’ordinateur, à peine entré dans le comptoir. Autre fait intéressant, le client, avant de commencer sa prestation a la possibilité si il le désire de se renseigner sur les produits qui vont être utilisés lors de sa prestation. Par la suite, la prestation commence, et le client dispose d’un écran lui diffusant un contenu média en lien avec la prestation dispensée. La prestation se termine (en moyenne 10 à 15 minutes), et le client est invité tout de suite à remplir un questionnaire de satisfaction. Une excellente idée qui permet de recueillir à chaud les impressions des clients. Ne reste plus qu’à prendre ses affaires et à filer à son prochain rendez-vous, pendant que le collaborateur stérilise les instruments et passe à une nouvelle coupe.



Les prestations dispensées sont de nature diverse. Aussi, vous pourrez profiter à la fois de prestations sur vos cheveux, mais également de prestations de beauté type manucure ou soin du visage, ou encore de prestations détente, avec des massages par exemple. Une vraie petite bulle de beauté qui répond à un besoin immédiat.

Alors, concrètement, que penser de ce concept ? Je le trouve personnellement très intéressant. Outre la rapidité de la coupe qui, je le sais, plaira à plus d’un, ce concept colle parfaitement avec une nouvelle tendance qui se dresse auprès d’une certaine frange de la population, qui ne voit pas dans les prestations de beauté un moment de plaisir et de détente. Nous avons tous autour de nous un ami qui se plaindra du fait qu’il ait eu à papoter avec le coiffeur, ou qu’il déteste les massages du cuir chevelu par exemple. Qui plus est, les prestations à coût réduit permettent également à Be Now de s’adresser à une cible qui a besoin à un moment T d’une prestation de beauté sans dépenser une fortune : la business woman qui part en soirée mais qui n’a pas eu le temps de réaliser son brushing, le PDG qui a un rendez-vous très important et qui a besoin de se faire une coupe rapide… Les occasions sont nombreuses…

D’un point de vue purement business, l’idée est maligne. Les comptoirs de beauté sont des espaces de petite taille (33 mètres carrés pour l’emplacement de Lyon), ce qui permet une location peu chère, et donc une guerre des prix par rapport aux salons de coiffure traditionnels implantés dans les galeries commerçantes. Les coupes à sec permettent à la jeune pousse d’économiser sur 2 frais importants pour les coiffeurs : l’eau et l’électricité. De plus, la rapidité de la coupe permet un abatage plus important, et donc un taux de remplissage du salon optimisé au maximum. Reste à savoir ce qu’il en est des heures creuses, peu importe la taille de les frais de personnel restent les mêmes, que vous proposiez des prestations à 15 ou 55 euros…

Bref, la sortie de ce concept a été un peu effacé par la présence médiatique forte des Beauty bubble qui ont à la fois monopolisé l’espace médiatique pour ce genre de prestations rapides, et qui ont tout simplement été plus rapide que Be Now. En revanche, le fait d’avoir étendu la gamme de prestations à la beauté en règle générale pourrait bien dans le futur faire de Be Now le standard de la beauté rapide. Il sera difficile dans ce cas de continuer à proposer des prestations rapides, faute d’une affluence trop importante pour les comptoirs. C’est en tout cas tout le mal que nous leurs souhaitons… ;D