Interview d'Elodie, gagnante du concours Camille Albane

Le 26/11/2015 à 10h29 - Franchise Zone

Nous vous en parlons depuis un petit moment, Camille Albane a organisé un concours tout à fait exceptionnel : 100 000 euros à gagner pour ouvrir son salon de coiffure. Un concours qui a pris place de juillet à fin septembre, et qui s'est conclu il y a 15 jours, par une finale de haut vol dans les locaux de Camille Albane, à Paris. Au terme de cette compétition acharnée, un grand gagnant s'est démarqué : Élodie. C'est donc la jeune femme qui a remporté les 100 000 euros, et qui est en train d'ouvrir son premier salon de coiffure. 
Nous avons donc voulu réaliser une interview de la jeune femme, histoire d'en apprendre un peu plus sur son ressenti, ce quelques semaines après l'annonce des résultats... 




Bonjour Élodie, vous avez gagné le concours Camille Albane qui vous a permis de gagner 100 000 euros pour ouvrir votre premier salon. Toutes nos félicitations ! Avant toute chose, pouvez-vous nous indiquer ce qui vous a poussé à participer au concours ?

Une telle opportunité ne se manque pas, créer mon salon a toujours été un projet pour moi. Camille Albane est une enseigne haut de gamme dotée d’une belle notoriété qui me correspond parfaitement ,alors je n'ai pas hésité une seconde avant de tenter ma chance.


Quel est votre parcours professionnel ?

J'ai été fidèle et ai grandi au sein du même salon ce qui m'a permis d'évoluer rapidement, de passer et d’obtenir mon BP. Je suis aujourd’hui coiffeuse polyvalente et depuis 3 ans manager du salon composé d’une équipe de 7 personnes.


Qu'est-ce qui vous pousse aujourd'hui à ouvrir votre propre salon ?

J'ai l'envie et le besoin d'entreprendre, d’être décisionnaire. Gérer les tenants et les aboutissants d'une entreprise est quelque chose qui m'attire. Le moment est venu de monter en compétences et de gagner en responsabilités, c’est challenge important qui me stimule !


L'épreuve la plus appréhendée par les candidats a été la présentation du dossier au jury. Comment avez-vous préparé cette épreuve ?

Cela n’a pas été évident de réaliser un tel projet et j’ai dû passer le peu de temps libre que j’avais à sa création. Ma première démarche a été de réaliser une étude de marché, pour cela je me suis beaucoup renseignée sur la marque Camille Albane, documentée sur le marché de la coiffure, trouvé des éléments chiffrés, puis j’ai pris rendez-vous avec plusieurs agents immobiliers afin de me faire une idée encore plus précise de la zone envisageable voir de trouver un local adapté et cohérent avec les résultats de mon étude.
Dans un deuxième temps je me suis occupée de la partie financière avec l’aide de banquiers et de comptables.
Enfin je me suis consacrée à la mise en forme de mon PowerPoint et à ma prestation orale (forcement très stressante compte tenu de l’enjeu et du jury...), que j’ai présentée à mes amis à plusieurs reprises afin de m’entrainer pour le jour J.


S'en suit l'épreuve technique au centre de formation Camille Albane. Quelles ont été vos impressions sur le centre de formation.

J’ai été impressionnée par les locaux du centre de formation, c’est un cadre idéal pour apprendre et se perfectionner. Ne connaissant absolument pas les produits référencés par la marque, j'ai également apprécié le contact avec les formateurs qui ont su me guider efficacement dans la connaissance des produits propre à Camille Albane.


Vous avez tiré au sort un modèle qui était prêt à un changement radical de coupe, pensez-vous que cela ait "facilité" votre travail ?

Oui, car cela m’a apporté une liberté d’action dans mes propositions, une certaine prise de risque en terme de relooking.


Êtes-vous complètement satisfaite de la transformation que vous avez faite de votre modèle ? Si c'était à refaire, vous changeriez quelque chose ?

Nous avons établi le diagnostic ensemble, car même si elle était ouverte au changement il y a des choses qu’elle ne souhaitait pas comme des reflets chauds par exemple. Il a également fallu créer une coupe en intégrant ses habitudes de coiffage (tant bouclé que lisse). Oui je suis satisfaite de la transformation, car mon modèle était vraiment ravie de son nouveau look ce qui est toujours la finalité de notre métier. Néanmoins j’avais encore beaucoup d’autres idées à lui soumettre.... D’autres reflets, d’autres longueurs, d’autres styles, car sa personnalité et son métier (danseuse du Crazy Horse) le permettent.


De retour au siège de Camille Albane, le jury s'est réuni pour délibérer. Quel était l'état d'esprit des candidats à ce moment ?

Nous étions tous stressés et impatients par l’approche des résultats néanmoins toute la journée et jusqu’au soir il a régné une atmosphère conviviale entre chacun des candidats malgré la concurrence.


S'en suit l'annonce. Quelles ont été vos premières pensées quand on vous a annoncé que vous aviez gagné ?

Une joie immense... et quelques larmes aussi !! Honnêtement à ce moment précis je ne réalisais absolument pas ce qu’il m’arrivait, il m’a d’ailleurs fallu quelques heures et même quelques jours pour que j’intègre la fabuleuse opportunité que je venais de m’offrir.


Avec le recul, qu'avez-vous pensé de cette journée ?

C’était une journée incroyable, un accueil chaleureux qui nous a permis de nous sentir tout de suite à l’aise. Une ambiance entre candidats au top, j’en profite d’ailleurs pour remercier Thomas, Cindy et Alexandre de leur sympathie et de leurs encouragements. Nous nous sommes sentis tous privilégies et ça a été pour nous enrichissant.


Quel a été l'accueil qui vous a été réservé par le jury ?

J’ai été surprise par leur accessibilité. Chaleureux, à l’écoute ils se sont montrés ouverts, ce qui nous a permis de nous mettre en confiance pour cette journée forte en émotion.


Recommanderiez-vous cette expérience à d'autres coiffeurs ?

Évidemment c’est une expérience exceptionnelle que je recommande. À tous les coiffeurs passionnés, qui ont des projets et des rêves plein la tête, le travail est très souvent récompensé. Je remercie le groupe Camille Albane de m’accorder une telle opportunité et je compte bien être à la hauteur de leurs attentes !


Merci beaucoup, Élodie, pour cette interview, et à très vite !