Lutter contre le cuir chevelu sec en hiver

Le 25/11/2014 à 11h16 - Soin des cheveux

Beaucoup d’hommes et femmes subissent une sécheresse de leur cuir chevelu quand vient l’hiver. Dans la majorité des cas, elle est entraînée par l’utilisation du chauffage qui diffuse de l’air sec. Or ce dernier est particulièrement agressif pour le cuir chevelu. Cette sécheresse se manifeste par une chevelure déprimée, des démangeaisons, ainsi que la formation de pellicules. MeilleurCoiffeur vous dit tout sur ce phénomène loin d’être agréable à vivre. Dans les lignes qui vont suivre, vous découvrirez par quel mécanisme le cuir chevelu devient sec et par la suite, des solutions vous seront proposées. Si vous êtes concernée par ce problème, dès maintenant vous devez vous préparer pour ne plus avoir à le subir un énième hiver. 
Cuir chevelu sec hiver

Pourquoi le cuir chevelu est martyrisé l’hiver ?
Le cuir chevelu bénéficie d’un bouclier composé de deux éléments. D’une part on trouve des cellules appelées kératinocytes qui forment 90 % de l’épiderme. Sans ces cellules, la keratinisation ne peut avoir lieu. D’autre part, on a des lipides dont le rôle est de favoriser l’hydratation du cuir chevelu tout en le maintenant souple et imperméable. Ce bouclier est en principe résistant, mais à force d’être agressé de l’extérieur il finit par céder. Or, une fois endommagée, cette couche protectrice assure difficilement ses missions. Notamment, les lipides ont du mal à garantir une hydratation efficace du cuir chevelu et son imperméabilité est mise à mal. Conséquence : des substances agressives et toxiques pour le cuir chevelu réussissent à le pénétrer et l’endommagent. De plus, la déshydratation se met en marche, engendrant des démangeaisons et l’impression que la peau de la tête est en train de chauffer, voir brûler. Les pellicules commencent aussi à se former.

Quelles sont ces agressions extérieures en hiver ?
Il est difficile d’établir une liste exhaustive des agressions subies par le cuir chevelu tellement elles sont nombreuses. Mais une des plus fréquentes est l’air chaud diffusé par le radiateur et particulièrement sec. Par ailleurs, l’hiver, après un shampoing, on a souvent tendance à sécher sa crinière avec un séchoir exposant le cuir chevelu à une chaleur qu’il a du mal à supporter. Et puis, il y a l’application de shampoings à une régularité qui ne convient pas à la nature de vos cheveux. Par exemple, s’ils sont normaux, un seul shampoing par semaine est amplement suffisant. Enfin, certains cuirs chevelus ont du mal avec les composants chimiques des produits coiffants.

Quand est-ce que les pellicules apparaissent ?
Les pellicules sont en fait des concentrations de kératinocytes mortes. Plus un cuir chevelu est endommagé, plus il sera sec et son irritation se fera davantage. Or, la quantité de pellicules à se former augmente avec la détérioration accrue du cuir chevelu. Les pellicules deviennent disgracieuses à partir du moment où, trop nombreuses, elles tombent sur les épaules.

Quel traitement à apporter à un cuir chevelu sec en hiver ?
La consultation d’un dermatologue est bien évidemment une décision judicieuse. Vous pouvez également demander des conseils auprès de votre coiffeur. D’une manière générale, lorsque vous sentez des démangeaisons récurrentes de votre cuir chevelu, c’est qu’il est en train de faire une irritation. Arrêtez d’utiliser vos produits capillaires habituels et remplacez-les par des soins extra-doux, y compris pour la crème hydratante. Il existe également en parapharmacie des sérums spécialement créés pour ce type de problème. Espacez vos shampoings (par exemple une fois toutes les 2 semaines) et ne lésinez pas sur l’application quotidienne de soins hydratants ainsi que de produits spécifiques destinés à traiter les cuirs chevelus sensibilisés.