No poo, ou arrêter de se laver les cheveux

Le 13/11/2013 à 14h28 - Ecologie coiffure

"No poo"... Comprenez "No Shampoo". Un mouvement tout droit venu des Etats-Unis, et qui remet en question une pratique hygiénique des plus fondamentale, à savoir se laver les cheveux. Si cette pratique existe aux Etats-Unis depuis 2007, elle est toute nouvelle en France, et a été grandement médiatisée ces derniers jours par le blog d'Antigone XXI qui revendique haut et fort qu'elle a arrêté de se laver les cheveux depuis plus d'un an. Phénomène de mode ou mouvement de fond, risques pour la santé... Retour sur ce mouvement qui pourrait bien prendre de l'ampleur dans les temps à venir.

bicarbonate-soude-shampoing-nopoo

 

Origines du mouvement "No poo"

Les premiers shampooings synthétiques ont été introduits dans les foyers au courant des années 30. Depuis, leurs recettes n'ont plus fini de se perfectionner... et de compléter leurs batteries de composants par des composants chimiques. Le mouvement no-poo est né aux Etats-Unis dans le courant des années 2000, pour lutter contre l'introduction massive de ces produits issus de la chimie dans nos foyers, mais également pour lutter contre cette croyance largement répandue de la nocivité du sébum. En effet, les shampooings ont la réputation de supprimer le sébum, ce qui excite d'avantage les glandes qui le produisent, et qui stimulent sa production. En d'autres termes, le shampooing serait responsable d'un sur-graissage de nos cheveux, et certaines personnes ont décidé de se dresser contre ce dictat.

 

C'est sale de ne pas se laver les cheveux... 

Et bien, non... En effet, quand on parle de ne plus se laver les cheveux, le raccourci effectué est quelque peu exagéré. En effet, le but ultime est d'arriver à ne plus se laver les cheveux. Mais dans les faits, cela ne vient pas comme ça d'un coup. Il est nécessaire de procéder petit à petit, et d'espacer au fur et à mesure les shampoing, afin de déshabituer vos cheveux à une trop grande fréquence de lavage.

Qui plus est, vous n'êtes pas sans savoir que ce sont les lavages de cheveux trop rapprochés qui rendent vos cheveux gras et sales (stimulation des glandes). Du coup, en espaçant vos shampooing, vous stimulez moins vos glandes, et graissez moins vos cheveux.

 

Comment procéder pour ne plus se laver les cheveux? 

Selon l'expérience d'Antigone XXI, il faut y aller très progressivement. D'abord réduire la fréquence des shampoings. Ensuite, il faut garder en tête que le bicarbonate de soude est un excellent produit permettant de nettoyer les cheveux. Mixé avec l'action du vinaigre acide, c'est un excellent moyen d'entretenir ses cheveux sans utiliser de shampoing.

Finalement, c'est juste un mouvement de personnes qui créent elles-même leur shampoing? 

Loin de la ! Le but a terme est d'être capable de supprimer définitivement toute forme de shampoing, pour ne laver ses cheveux qu'à l'eau. Seulement voila, le procédé est long, et pour y arriver, un shampoing à base de bicarbonate de soude est une bonne alternative.

Mélangé avec de l'eau, celui-ci va donner une pâte compacte qui va permettre de se débarrasser des résidus graisseux des cheveux. Pour cela, malaxez vos cheveux avec cette pâte (principalement les racines), et rincez à l'eau claire. Puis rincez avec 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre accompagné de 2 à 3 gouttes d'huiles essentielles.

 

Y-a-t-il d'autres techniques qui permettent de ne plus utiliser de shampoing? 

Le brossage des cheveux joue un rôle essentiel dans la répartition du sébum sur l'intégralité des cheveux. Si l'excès de sébum est l'élément qui rend les cheveux graisseux, celui-ci joue un rôle essentiel quand à leur vitalité et à leur préservation. Un bon brossage est donc un élément clef permettant d'arriver à terme à une autonomie complète vis à vis du shampoing.

 

Quels sont les risques pour la santé quand on arrête d'utiliser du shampoing? 

A première vue, aucun, au contraire... Si aucune étude n'a prouvé que les shampooings étaient néfastes pour notre organisme, on découvre tous les jours de nouvelles substances qui rentrent dans la liste des substances interdites (cf.le paraben), et qui rentrent dans la composition de nos shampooings depuis des années.

 

Vous avez à présent toutes les informations qu'il vous faut pour prendre votre décision. Reste à savoir si le mouvement du No Poo restera un phénomène de mode, ou si au contraire cela sera une nouvelle manière de consommer et de soigner ses cheveux. Seul l'avenir nous le dira, et vous êtes les responsables de l'essor qui sera donné à ce mouvement...

 

Aller plus loin

- Interview d'Antigone XXI sur Feminibio