Vous ne devinerez jamais les pouvoirs incroyables de cette préparation maison !

Le 25/02/2015 à 07h26 - Soin des cheveux

Vous avez utilisé une coloration de très mauvaise qualité et voilà que vos cheveux sont secs, rêches, tout abimés. Pire, ils commencent à s’arracher et à s’affiner. Bref, c’est la catastrophe comme le dirait Christina Cordula. Vous êtes désemparée, vous ne savez pas ce qu’il faut faire. Voici une solution naturelle, un rituel à suivre sur plusieurs mois et qui vous garantit une crinière réparée. Le rituel est à base d’amla, d’huile de coco, de gousses de vanille, de savon de Marseille à l’huile d’olive et d’huile d’olive extra-vierge.

Huile cheveux secs fait maison


Pourquoi ces ingrédients ?

L’amla est l’un des ingrédients de l’ayurveda. L’huile d’amla est un produit capillaire typiquement indien. Plusieurs marques en proposent, mais prenez celle la plus naturelle possible et la plus pure. L’huile se singularise entre autres par sa forte teneur en vitamine A et vitamine C. Cette huile possède plusieurs vertus : elle favorise la croissance capillaire, entretient les follicules pileux et le cuir chevelu, freine la chute de cheveux, donne du volume et de la brillance à la chevelure et répare les cheveux endommagés en leur offrant une bonne hydratation.
L’huile de coco est l’ingrédient phare de ce rituel. C’est elle qui garantira son efficacité totale. L’huile possède une composition extrêmement riche puisqu’on y trouve au moins les éléments suivants : fer, manganèse, cuivre, des acides gras saturés (lipides) sous forme d’acide laurique, protéines, phosphore et le sélénium. Autant dire que cette huile, grâce à sa composition, ne peut que nourrir intensément les fibres capillaires. Dans le même temps, grâce à son fort pouvoir hydratant, elle exerce une action lissante et met ainsi fin aux cheveux rebelles ainsi qu’aux pointes fourchues. Enfin, l’huile de coco prévient les chutes de cheveux.
Les gousses de vanille et les petites graines qu’elles contiennent (on parle d’absolu de vanille) possèdent des vertus humectantes grâce à laquelle la peau et les cheveux abimés cessent d’être poreux : la perte d’hydratation est jugulée. L’effet d’un macérât de gousses de vanille dans l’huile de coco booste la nutrition des fibres capillaires. Ces dernières deviennent alors plus souples et la chevelure retrouve une jolie brillance.
Enfin, l’huile d’olive améliore la croissance des cheveux, les rend forts, brillants et doux, répare les pointes endommagées et entretient le cuir chevelu. En effet, son action hydratante et sa forte capacité à nourrir les fibres capillaires en font un ingrédient salutaire pour la chevelure.


Comment les associer ?

Prenez l’huile de coco et ajoutez-y les gousses de vanille que vous aurez préalablement incisées pour en libérer l’absolue une fois dans l’huile. N’utilisez pas tout de suite ce macérât. Attendez 3 mois. Sur cette période, votre arme sera l’huile d’amla et le savon de Marseille à l’huile d’olive. Appliquez l’amla sur vos cheveux quotidiennement et brossez-vous la chevelure deux fois par jour. L’idéal serait de poser l’huile tous les soirs. Une fois par semaine, lavez vos cheveux avec le savon de Marseille. Dès qu’ils sont essorés, appliquez de nouveau l’huile d’amla.
Après trois mois, changez de protocole. Utilisez l’huile d’amla une fois par semaine en bain d’huile. Rincez- la avec le savon de Marseille et lorsque les cheveux sont bien essorés, appliquez l’huile de coco à la vanille en soin quotidien en insistant sur les pointes. Au bout d’un moins, oubliez votre huile d’amla et remplacez-la définitivement par l’huile d’olive extra-vierge. Désormais, lorsque vous faites votre bain d’huile hebdomadaire ce sera avec l’huile d’olive. Le macérât huileux de vanille vous sert de soin quotidien et le savon de Marseille fait office de shampoing. Tenez 6 mois avec ce rituel. Vous constaterez que vos cheveux seront de nouveau sains, beaux et épais.