La laque

Le 12/09/2011 à 08h00 - Soin des cheveux

La laque est un héritage capillaire qui nous vient de nos mères, voire de nos grands-mères. Si son image de produit de grand mère semble faire souffrir ce produit, il reste un excellent moyen de maintenir les coiffures en place ! Depuis quelques années, les laques ont été délaissées au profit des gels, des cires et des mousses coiffantes. Le reproche récurrent que les consommatrices font à la laque est de laisser de fines pellicules blanches ou de donner un effet carton à la chevelure.



Cependant, il n’en est rien si on choisit la laque parfaitement adaptée à son type de cheveux. De plus, la laque a une fonction de maintien de la coiffure, elle n’est aucunement un booster de volume et doit réellement être utilisée comme tel.

La laque a la fâcheuse tendance à sécher vos cheveux, il faut donc bien brosser les cheveux au moment du coucher et effectuer un shampoing tous les deux jours de manière à ce que les écailles de cheveux respirent bien.

Sans entretien et avec une utilisation quotidienne, la laque laisse effectivement de fines pellicules. Il faut vaporiser le produit à environ 30 cm de votre tête, sans quoi le film sera visible et inesthétique.

Les laques ont connu aussi une mauvaise image de par les aérosols qui sont nocifs pour la couche d’ozone, mais désormais elles sont disponibles en spray à pompe, ce qui vise considérablement à préserver l’environnement ! De cette manière on ne peut plus les accuser d’être les responsables du réchauffement climatique.

Pour répondre précisément aux attentes, la laque est un produit de finition qui s’applique sur des cheveux bien secs. Elle peut fixer ou discipliner mais là n’est pas son rôle principal.

Comment bien choisir une laque ?

Tout d’abord il faut tenir compte de sa nature de cheveux. Ensuite, il existe différentes catégories de laques : légère, forte, extra forte, tout dépend ce que vous attendez d’elle ! L’autre critère à prendre en compte est ce côté écologique non négligeable. Il faut préférer les sprays à pompe que ceux à projection d’air. Il faut bien lire les conseils sur les flacons, si c’est plutôt pour cheveux fins ou épais par exemple.

Les laques ont connu un grand succès dans les années 80, les années new wave lorsque les crêpages étaient de mise ! Depuis ces produits n’ont fait qu’évoluer au bénéfice des consommatrices.

Il faut privilégier la qualité, les laques bas de gamme vous laisseront des traces blanches et auront tendance à coller vos cheveux plus que les fixer.

Un autre conseil, lors de la vaporisation, effectuez des gestes circulaires de manière à fixer la globalité de votre coiffure.

Toutes les marques ont leur gamme de laques : pour cheveux secs ou abîmés, le choix est vastes mais il faut bien lire les composants et respecter la nature de vos cheveux. De cette manière ils n’en souffriront pas !