Cheveux trop fins, comment faire ?

Le 20/12/2013 à 08h38 - Soin des cheveux

Les cheveux fins se caractérisent par un déficit de texture. Ils se caractérisent par une crinière clairsemée et un cuir chevelu apparent, une situation parfois inesthétique. Dans le même temps, le coiffage est rendu difficile. Très souvent, on apporte une solution temporaire en jouant sur la coiffure (coloration, produits volumisants, coupe de cheveux, extensions…). Mais il ne s’agit là que d’une solution passagère. En plus des compléments alimentaires assez efficaces, voici quelques recommandations à appliquer pour s’offrir un joli volume.

cheveux-fins

 

Causes des cheveux fins

Le cheveu est protégé par un mur d’écailles. Il arrive que celui-ci soit naturellement fragile, ou, avec le temps, qu’il soit endommagé. Dans les deux cas, le cheveu est fin ou le devient. Concernant les cheveux fins naturellement, il s’agit d’une prédisposition génétique. En revanche, une chevelure bien fournie peut s’affiner suite à une chute anormalement abondante des cheveux.

 

Cheveux fins et chute des cheveux

Ce phénomène est le résultat de quelques mauvaises habitudes qui altèrent les écailles de la fibre capillaire : se laver souvent les cheveux ou les coiffer alors qu’ils sont encore mouillés, appliquer fréquemment des colorations chimiques sur sa crinière, recourir de façon abusive aux séchoirs et fers en tout genre…

La chute des cheveux est également engendrée par le vieillissement, l’exposition à la pollution, un état de stress permanent ou récurrent, un déséquilibre alimentaire entraînant des carences (par exemple en vitamines) et enfin, un dérèglement hormonal caractéristique de quelques maladies ou de la grossesse.

 

Le rôle de l’alimentation

Mettre fin à ses problèmes de cheveux fins est un long processus qui exige de la rigueur, de la constance et beaucoup de discipline. La première chose à faire est de s’approprier une habitude alimentaire saine avec des repas équilibrés et variés. Les menus doivent jongler avec les fruits et légumes de saison et les poissons gras, riches en oméga 3. Régulièrement, il faudra prévoir à son repas, des laitages et fromages, ainsi que des céréales complètes. L’utilisation d’huiles végétales riches est vivement conseillée (par exemple : le tournesol pour les cuissons et l’olive pour les salades et assaisonnements). En grignotage, les noix sont parfaites.

 

Le soin à apporter

Pour le soin, avant le shampoing qui doit se faire seulement une fois par semaine, il est conseillé d’imbiber les cheveux d’une solution faite d’eau chaude et de poudre de cassia obovata (henné neutre). Après environ une heure de pause, on passe au shampoing. À défaut de henné neutre, un bain d’huile d’amla, à garder sur la crinière toute une nuit, est également efficace. Sinon, pour celles qui n’ont pas beaucoup de temps, un pré-shampoing avec un mélange d’huile d’olive et de pépin de raisin à appliquer pendant une quinzaine de minutes donne un joli résultat.

 

Le shampoing

Concernant le shampoing, il est recommandé de le choisir pour cheveux fins, fragilisés et cassants. Pour un maximum de résultat, on le mélange à de la poudre de spiruline. En parallèle, les personnes à cheveux fins peuvent s’offrir un traitement à base de cette algue aux multiples vertus. Dans ce cas, la poudre est à verser dans un yaourt. Sinon, pour celles qui ne supportent pas son goût assez marqué, il faut savoir que la spiruline est également proposée en gélule. Pour finir, chaque trimestre, on coupe les pointes sur trois centimètres.