Démangeaisons des cheveux, que faire ?

Le 02/06/2014 à 11h10 - Soin des cheveux

Lorsque la tête démange, que peut-on faire pour ne pas la gratter avec ses doigts, geste généralement déconseillé ? Car il n’est pas évident de garder son calme quand le cuir chevelu devient désagréable !

Des pathologies dermatologiques à la source
Les démangeaisons du cuir chevelu ont plusieurs origines. Elles peuvent résulter de son état squameux (le cuir chevelu pèle) matérialisé par l’apparition des pellicules. Elles peuvent également s’expliquer par sa sensibilité grandissante, un phénomène que les spécialistes nomment en langage courant "mal de cheveux" et désigné en terminologie médicale par trichodynie. La sensation désagréable, ô combien gênante, que sa masse capillaire est lourde et pèse au moins une tonne, voilà comment est perçu cette pathologie pour la victime.
Pour en revenir à l’état squameux, il correspond aux symptômes de deux pathologies de la peau. D’une part, il y a la dermite séborrhéique qui se caractérise par la formation de plaques rouges abritant de minuscules pellicules de peau que l’on désigne par squames. D’autre part, il y a le psoriasis se manifestant par la multiplication d’épaisses plaques rouges extrêmement sèches. Enfin, l’état squameux peut-être la résultante d’une sécrétion anormale de sébum suite à l’infection des triglycérides par des agents toxiques connus sous le nom de malassezias.
Pour finir, on peut lier les démangeaisons à un port excessif de bonnets ou de chapeau. Pour s’en assurer, il suffit de ne pas en porter pendant un moment et constater si les démangeaisons ont disparu ou pas.
Démangeaison cheveux

Véritable cauchemar et hantise
Quelle que soit l’origine des démangeaisons, on retrouve la même manifestation, que l’on appelle prurit. Ce dernier désigne des picotements douloureux dans le cuir chevelu suscitant l’envie de le gratter. Or en grattant le cuir chevelu, celui-ci subit une inflammation, responsable de l’intensification du prurit. Et ainsi de suite. On est dans une espèce de cercle vicieux : une fois que l’on gratte, on ne s’arrête plus sous peine de ressentir la douleur ! Pire, en grattant de plus en plus, on provoque des chutes de cheveux alors que derrière, la croissance ne suit pas.
L’aspect esthétique en prend également un coup. Comment en effet maintenir une coiffure impeccable alors que l’on a sans cesse les doigts qui y sont fourrés ? Et puis, à cause de toutes les pellicules qui tombent, il devient impossible de choisir des vêtements foncés à mettre, car elles seraient immédiatement visibles en raison du contraste des couleurs. Ce serait immanquablement disgracieux ! On le constate, les démangeaisons du cuir chevelu finissent par devenir de vrais cauchemars. Quelles sont les solutions qui existent pour en venir à bout ?

Une consultation chez le dermatologue bien sûr
Lorsque les démangeaisons du cuir chevelu sont de plus en plus intenses, il n’est plus question de traîner. Il faut prendre des initiatives le plus vite possible. Une consultation chez un dermatologue s’impose ! En attendant d’obtenir un rendez-vous, achetez en pharmacie une gamme antipelliculaire composée au moins d’un shampoing et d’une lotion. Lorsque vous faites un shampoing, procédez à un massage du cuir chevelu sans le frotter. Le rinçage est réalisé à l’eau tiède. Ces produits vont vous permettre de plus ou moins neutraliser des malassezias et ainsi, atténuer leurs irritations. Bien évidemment, ces achats ne remplacent pas les prescriptions du dermatologue lesquelles vont éradiquer totalement le problème de démangeaison en s’attaquant à leur source.