Ce salon garde les cheveux de ses clients pour en faire des boudins anti marée noire

Le 22/04/2014 à 10h53 - Ecologie coiffure

On en parlait déjà en 2009, les cheveux sont une matière exceptionnelle pour lutter sontre les marées noires. En effet, les propriétés absorbantes du cheveu permettent de retenir le pétrole des eaux souillées après une larée noire, et d'éviter que le pétrole ne se déverse sur les côtés. Une société s'est d'ailleurs fait une spécialisation de créer des boudins de cheveux qui sont utilisés pour maintenir le pétrole loin des côtes. Mais jusqu'à présent, nous n'avions jamais rencontré en France de salon de coiffure qui stockait les cheveux de ses clients pour en faire des boudins contre les marées noires. C'est à présent chose faite, avec le salon De la tête aux pieds situé à Tours. Sylvie François, la gérante, stocke en effet tous les cheveux de ses clients afin d'en faire des boudins anti-marée noire. 
"Un biologiste canadien a fait l'expérience dans son aquarium. Il a mis des cheveux dans de l'eau saturée d'hydrocarbures, elle est ressortie transparente", assure la coiffeuse. "Il y a deux ans, le Mexique a connu une grosse marée noire. Les autorités ont fait appel aux coiffeurs de tous les pays afin de pouvoir confectionner des boudins antipollution" indique la coiffeuse.
Boudins cheveux marée noire

Il est vrai que notre cheveu à une particularité des plus étonnante : il dispose d'un pouvoir absorbant extrêmement fort sur les hydrocarbures. Ainsi, celui-ci est utilisé lors de marées noires pour encercler les nappes de pétrole, et pour les absorber, afin d'éviter que celles-ci ne se déversent sur nos plages. 
Mais ce n'est pas tout... Les cheveux ont d'autres qualités bien peu connues du grand public... "Dans les jardins, on l'utilise comme répulsif contre les bestioles. Au Brésil, on en a fait du diamant dans la mesure où il contient du carbone." indique la coiffeuse. Et ce n'est pas le roi Pelé et les 7500 diamants crées à partir de ses cheveux qui vous dira le contraire ! 
Une bien belle initiative donc de la part de Sylvie, qui mérite d'être soulignée... On en vient même à penser que cette initiative pourrait tout à fait prendre sens dans le cadre du label "Développement durable, mon coiffeur s'engage" distribué par les institutions de la coiffure et AG2R... A méditer !