Le gommage capillaire

Le 16/07/2013 à 08h00 - Soin des cheveux

Aujourd’hui, le gommage ne se limite plus au visage et au corps. Les cheveux ont également droit à ce rituel ! Le gommage capillaire est incontournable lorsqu’il s’agit d’éliminer intégralement les impuretés qui se sont agglutinées dans les cheveux. Cela peut aller des pellicules aux résidus de produits coiffants ou de shampoing en passant par les « matières » laissées par la pollution.

 

Les intérêts du Gommage Capillaire?

Le gommage capillaire exerce une action d’exfoliation du cuir chevelu. En agissant ainsi, ce rituel élimine les peaux mortes ainsi que des résidus de produits capillaires que le shampoing n’a pas réussi à balayer de la surface de la tête. Parallèlement, le gommage accélère la circulation sanguine dans les capillaires sanguins et désobstrue les cellules graisseuses. À la fin du rituel, on est plongé dans une sensation de bien-être  et de fraîcheur, car le cuir chevelu n’est plus asphyxié.

Mais les bienfaits du gommage capillaire vont au-delà de cet état. Tous les soins (crème, masques, sérum …etc.) que l’on appliquera par la suite sur sa chevelure vont mieux pénétrer et donc agir en profondeur. Leur efficacité en sera meilleure.  La pousse des cheveux se fera également beaucoup mieux. Enfin, la fibre capillaire profite des apports liés à la consommation de produits sains (légumes, fruits, poisson …etc.).

gommage-cheveux

 

Comment choisir son produit de Gommage Capillaire?

Le meilleur produit de gommage est l'argile : verte, rose, rhassoul, peu importe tant que c’est de l’argile. En effet, cette dernière contient des minéraux en grande quantité. Or les minéraux ont une propriété certaine, celle de purifier le cuir chevelu. Parallèlement à cette purification, l’argile approvisionne le cuir chevelu en actifs nourrissants. Enfin, l’exfoliation sera toujours impeccable, car les grains d’argile ne fondent jamais entièrement, y compris lorsqu’ils sont présentés en poudre ou qu’ils sont dilués.

Il est également possible de mettre au point sa propre recette. Généralement, il s’agit de verser un peu de gros sel dans un peu d'après-shampoing. Pour compliquer la recette, on peut ajouter à cette « mixture » de base un peu d’huiles végétales contenant quelques gouttes d'huile essentielle. Autre recette, associer cassonade et jus de citron.

 

Le protocole

Le gommage capillaire doit être réalisé avec beaucoup d’attention dans la mesure où il agit en décapant le cuir chevelu. Un gommage fréquent peut facilement déboucher sur l’apparition de pellicules. En fait, il est conseillé de le réaliser que jusqu’à deux fois par semaine grand maximum.

De préférence, le gommage se fait sur cheveux mouillés à l’eau tiède.  Et pour cause, des cheveux humides facilitent l’application du produit. Quant à l’eau tiède, c’est la température idéale pour obtenir l’ouverture des pores du cuir chevelu.

On étale le produit de gommage sur chaque raie en prenant soin de masser la zone après l’application. Une fois tout le cuir chevelu « badigeonné », on laisse poser une quinzaine de minutes. À l’issu du temps de pause, on masse son cuir chevelu avec fermeté du bout des doigts durant 10 minutes.

On passe au rinçage à l’eau froide. Pendant que l’on rince, il faut continuer à frotter le cuir chevelu pour être sûr qu'il ne reste aucun résidu.

Bien évidemment, rien ne vaut un gommage capillaire réalisé par un coiffeur !