Entretenir des cheveux afros

Le 29/01/2015 à 17h32 - Soin des cheveux

Il existe des natures de cheveux extrêmement secs qui requièrent un traitement régulier en profondeur. C’est le cas des cheveux crépus. Huiles végétales, masques capillaires, shampoings spéciaux, sérums de soin à appliquer en journée ou de nuit… Le leitmotiv : utiliser des soins aux propriétés nourrissantes, hydratantes et régénérantes. Entretenue, la crinière sera magnifique et se prête à la confection du style nappy.

Les ingrédients alliés des cheveux crépus (base de formules des produits de soins capillaires)
Les capillaires contenant de l’huile d’argan ou de l’huile de sésame, parfois les deux, assurent une excellente nutrition des cheveux secs et les protègent de l’apparition des frisottis dès qu’il fait humide. L’huile d’olive également est le meilleur ami des  cheveux secs et crépus : cette huile nourrit intensément la fibre capillaire et permet un démêlage facile.
L’aloe vera et le beurre de karité aussi nourrissent en profondeur les cheveux secs. Dans le même temps, ils ont des vertus adoucissantes et domptent les cheveux secs. Le beurre de karité redonne de la force aux cheveux secs en manque d’hydratation. Lorsqu’il est associé à de l’huile d’argan, on obtient un soin hydratant, nourrissant et réparateur.
La plante Plukenetia volubilis, plus connue sous l’appellation Inca Inchi ou Sacha Inchi, est cultivée au Pérou depuis la période Incas. Les graines d’Inca Inchi donnent une huile rare et unique, à l’arôme facilement reconnaissable. Cette huile possède une teneur élevée en oméga-3, oméga-6 et oméga--9. Les professionnels de la coiffure l’associent à de l’huile d’olive pour concocter un soin réparateur pour les cheveux.
L’huile d’Abyssinie est extrêmement nutritive, tout en exerçant une action protectrice sur les cheveux. Elle est également utilisée dans les produits coiffants. En particulier, cette huile fait beaucoup de bien aux pointes abîmées.
Les shampoings contenant de l’huile d’amande douce, surtout si celle-ci est combinée à des huiles essentielles, scellent efficacement les écailles des cheveux sensibilisés. Quant aux après-shampoings faits à partir d’huiles de camélia ou d’huile d’abricot, ils sont généralement destinés à la réparation des cheveux fragilisés par un abus de lissage. Tous ces ingrédients conviennent aux cheveux crépus.

Le lavage hebdomadaire des cheveux crépus
Un cheveu crépu est extrêmement sec. A la différence des cheveux normaux à gras, un seul shampooing hydratant une fois toutes les deux semaines est nécessaire pour son entretien. En effet, puisque le cheveu crépu peine à graisser, il salit lentement. Le shampoing sert uniquement à débarrasser la crinière de la pollution et des petites quantités d’impuretés produites par le cuir chevelu. Le shampoing est à précéder d’un bain d’huile soit d’argan, soit d’olive. Si le temps venait à manquer, une heure de pause avec les cheveux enroulés dans une serviette chaude peut suffire. Sinon, le bain d’huile est à porter toute la nuit. Une fois le shampoing fini, on poursuit avec des soins sans rinçage, ou mieux, un masque au beurre de karité. A défaut, on peut se contenter d’un simple masque hydratant. Pour le démêlage des cheveux crépus, il n’y a rien de mieux que l’utilisation d’une brosse à poils de sanglier.
Après avoir démêlé la crinière, on la sèche à l’air libre, mais jamais au sèche-cheveux, car ce dernier amplifie le volume de la chevelure. Sans compter qu’en laissant la nature faire son travail, on n’expose pas les fibres capillaires à la chaleur du séchoir qui les déshydrate. Pour finir, on enduit de sérum hydratant et nourrissant sur toute la longueur des cheveux, des racines aux pointes.

Entretenir cheveux afros