Entretenir des cheveux crêpus

Le 24/02/2012 à 08h00 - Soin des cheveux

L'entretien des cheveux crêpus est extrêmement délicat. Pour éviter les catastrophes capillaires, il est conseillé un entretien quotidien, sinon, il y a de grands risques que vos cheveux s'emmêlent. Et si cela vous arrive, deux solutions immédiates : la patience ou la paire ciseaux. L'idéal est démêler les cheveux très frisés quand ils sont mouillés avec un peigne assez gros. Parfois les dégâts sont dus à l'usage de produits de maintien comme le gel ou la laque. Dans ce cas, pas de panique un petit shampoing et un bon après shampoing et le tour est joué !



Si ce n'est pas suffisant, vous pouvez avoir recours à l'usage des sérums.

La patience est grandement conseiller car selon la texture du cheveu, il est impératif d'y aller mèche par mèche.
 Les produits très hydratant favoriseront le démêlage ! Bien entendu, à l'issue de ces soins enveloppez bien vos cheveux dans une serviette éponge et abolissez vraiment le frictionnement des cheveux, cela est inutile, ça ne va pas plus vite.

Pour les cheveux très secs, l'idéal est d'appliquer des huiles essentielles, le romarin est très nourrissant.
Les soins quotidiens sont essentiels pour éviter les nœuds interminables. Le premier geste au lever doit être un brossage en douceur mais il doit aussi être votre dernier geste avant le coucher.
 Selon le type de cheveux, choisissez un peigne ou une brosse douce.

L'usage quotidien d'une perruque n'est pas non plus la meilleur solution, car vous transpirez et cela a tendance à tuer le cheveu. Sans parler des noeuds qui s'accumulent car on a choisit la facilité pendant si longtemps.

Certaines personnes afro ou métisses ont choisit une méthode très radicale pour éviter d'avoir à passer un temps indéfini devant le miroir tous les matins. Le lissage a été pour elles la solution salvatrice. Certains professionnels conseillent même de graisser les cheveux extrêmement frisés, cela permet aux fibres capillaires de se nourrir davantage et ainsi les boucles sont plus tombantes et ont moins tendance à s'emmêler. L'huile d'argan peut être un bon compromis car le pouvoir nourrissant les évite de casser et le côté huileux les hydrate bien comme il le faut.

Le recours au lissage n'est certainement pas la meilleur solution, car s'en est une qui est définitive et pas anodine ni pour les cheveux, ni pour le cuir chevelu. Les femmes métisses représentent aujourd'hui une clientèle importante, elles aiment arborer le côté naturel de leur chevelure, notons l'exemple de la belle Inna Modja qui se joue de sa capilarité impressionnante, mais dont le côté naturel inspire respect par sa beauté et sa féminité. Le naturel prévaut sur les autres solutions. Un cheveux crêpu bien entretenu est finalement facile à coiffer, car ils sont relativement simples à modeler, mouillés, ils se déplient à volonté, ils se domptent aisément selon les envies.

De nos jours, les femmes noires et métisses sont très écoutées car elles sont de très grandes consommatrices de produits capillaires, et ce aux quatre coins du monde. L'avantage indéniable de ce type de fibre capillaire est qu'il blanchit que tardivement, la dépigmentation se fait sur le tard par rapport aux cheveux caucassiens